Shades of Magic (t2) : Shades of Shadows

Titre : Shades of Shadows (VF) / A Gathering of Shadows (VO)
Auteur(e) : V.E Schwab
Maison d’édition : Lumen
Genre : Young-Adult / Fantasy
Parution : 2018 (France) / 2016 (UK)
Note : 20/20 ❤

Résumé :
Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le premier, gris, est le nôtre. Le second, rouge, déborde de magie. Dans le troisième, blanc, elle s’est faite rare, et dans le dernier, noir, elle a tout dévoré. Quatre mois ont passé depuis qu’un talisman maléfique est tombé entre les mains de Kell, depuis que le corps de son ennemi a été expédié dans le Londres noir en compagnie du joyau.
Lila s’en est allée. Sans mot dire, au bout de trois jours d’épreuves inimaginables, elle a abandonné là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Depuis, le jeune homme est assailli de rêves menaçants, dont il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l’événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche d’ailleurs de la cité, ramenant de vieux amis à terre. Mais pendant ce temps, un autre Londres se réveille et revient petit à petit à la vie. Or rien ne peut venir bouleverser l’équilibre de la magie : pour qu’une ville prospère, une autre doit forcément décliner… Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur ! Découvrez Shades of Magic, trilogie unanimement saluée par la critique, signée d’une jeune auteure prodige, V. E. Schwab. Elle y tisse un univers magique d’une grande originalité qu’elle peuple de personnages inoubliables, insolents de panache, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.

Avis de Tora :
Une suite passionnante, nous transportant au-delà de ce qu’on a pu ressentir dans le premier tome. A la fois constant, original et diversifié, V.E Schwab nous surprend encore une fois avec son talent d’écriture et de créativité.

La fin de Shades of Magic nous laisse sur le départ de Lila, désirant voguer sur les mers. Ici, on la retrouve quatre mois plus tard dans le rôle d’une voleuse faisant partie de l’équipage de La Flèche Noire. Et pas n’importe quel équipage ! Des corsaires ! Pendant ce temps, on retrouve Kell et Rhy, dont le lien fraternel est toujours présent mais différent, après la Nuit Noire. Car cet incident a chamboulé toute la population du Londres rouge. Le peuple, ainsi que le roi et la reine n’ont plus la même vision de Kell. La méfiance, et la peur, se sont installés dans les regards. Ce qui ne facilite pas la vie de Kell, surtout lorsque ceux-ci vient de ses parents d’adoption. L’arrivée de l’événement de plus important de Londres est peut-être l’échappatoire tant rêvé. En effet, L’essen Tasch ou les Jeux des éléments réunis les meilleurs magiciens des trois royaumes. Une occasion pour certains de prouver leur valeur, ou à d’autres de revenir sur la terre ferme, ou encore de retrouver des connaissances.

Ce second tome confirme un nouvelle fois un coup de coeur pour cette trilogie. Chaque tome se savoure davantage que le précédent (en tout cas, je l’espère pour le dernier aussi). L’univers auquel on s’est attaché devient vivant sous nos doigts, vibre de curiosité, davantage apprécié au rythme des aventures de personnages déjà connu ou d’autres qu’on a le plaisir de découvrir. Le degré d’originalité dépasse celui de Shades of Magic, bien que l’intrigue principale n’apparaisse que plus tard car l’auteur dépeint les quatre mois. Pour certains, cela semblera un peu lent au début, or pour moi, cela m’a semblé évident que le roman commence par ces informations. Et même si celles-ci auraient pu être disséminés plus tard dans l’histoire, en s’intégrant dans l’action, cela ne m’a aucunement gêné de les avoir dès les premières lignes. Comme pour le précédent tome, on ne peut passer à côté des personnages, de leur changement, des nouveaux venus. Sans eux, l’intrigue ne serait plus la même. Ils sont à eux seuls un nid (si ce n’est plusieurs) d’interrogations et de surprises. En espérant en savoir davantage dans le prochain tome puisque des nombreuses ombres n’ont pas été levés sur Kell (et son manteau ! oui, je veux savoir !!), mais aussi sur la relation entre Alucard et Rhy (ça aussi je veux en savoir plus !). En définitive, je pense que l’univers de V.E Schwab nous réserve encore pas mal d’émotions.

Shades of Shadows est aussi captivant que son prédécesseur, nous emportant plus loin de son univers. Un univers qui n’est pas prêt de périr.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.