Make Me Yours

Titre : Make Me Yours (VO)
Auteur(e) : Tia Louise
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2019 (USA)
Spin-off : Make You Mine / Stay
Note : 17/20

Résumé de la série :
Il est un millionnaire et père célibataire qui a besoin d’aide.
C’est une nana avec du caractère qui a besoin d’un emploi.
Nounou à domicile ? Qu’est-ce qui pourrait mal se passer ?
Remington Key : J’ai quitté la Navy, obtenu des millions dans la technologie, je me suis marié et j’ai eu un enfant. J’ai tout fait ce qui était dans le livre. Et ils furent heureux, n’est-ce pas ?
Avance rapide de quatre ans et je suis seul à élever ma fille, m’occupant de ma belle-mère et essayant de tout gérer. Comment est-ce arrivé ?
J’étais clairement ivre le soir où j’ai proposé à une magnifique fille dans un bar, un contrat de 500$ par jour pour être ma nounou à domicile. Ou peut-être que c’est ma bite qui a parlé.
Et si j’ai été seul trop longtemps ? Je suis concentré sur l’obtention d’un nouveau marché, pas coucher avec la sirène sexy qui dors au bout du couloir.
Enfin c’est ce que je n’arrête pas de me rappeler…
Ruby Banks : Remington Key est distant, taciturne et ridiculement sexy. Et quand il soulève son adorable petite fille de quatre ans Lillie et souffle des pets sur son ventre pendant qu’elle couine de joie, mes ovaires explosent littéralement.
Tombé sur lui dans notre pub local cette nuit un peu ivre et bien trop frustrée a été un total accident. Il a besoin d’aide et c’est catholique que de venir en aide à un homme dans le besoin. Pas vrai ?
Seulement Remington Key ne me fait pas ressentir des choses très catholiques… Peu importe à quel point je suis vouée à être une employée responsable.

Avis d’Ash :
Depuis le jour où j’ai découvert Tia Louise, c’est toujours un réel plaisir de lire ses romances qui mêlent si bien émotions et rires. Make Me Yours m’intéressait à cause de son résumé qui promet une histoire d’amour compliquée et drôle à la fois, et j’ai tout retrouvé au fil des chapitres. Il y a plusieurs clins d’œil assez amusants, des stéréotypes judicieusement utilisés (et démontés). C’est léger et doux avec une pointe de piment érotique bienvenue, pile ce qu’il faut pour passer un bon dimanche à se détendre.

Ruby a un petit complexe d’œdipe et même maintenant que son père n’est plus là, il y en reste toujours des traces. Elle s’est lancée dans une carrière médicale et abandonné sa passion pour la peinture à cause. Mais elle arrive au bout du rouleau, son travail ne fonctionne plus, elle est célibataire et ce n’est pas faute d’avoir tenter sa chance, elle vit toujours chez sa mère et n’en peut plus du que dira-t-on. Sa rencontre avec Remi est une échappatoire inattendue et elle est douée avec la petite Lillian. L’alchimie est parfaite entre ces trois-là.

Remington a du mal à se mettre du décès de son épouse, il est dépassé par le fait d’élever seul sa petite fille et il se retrouve avec une belle-mère étouffante et autoritaire sur les bras. Il essaye de ne pas être prit par son emploi, être différent de son père, quelqu’un d’absent et sa rencontre avec Ruby dans un bar est une immense opportunité : il peut reprendre son travail l’esprit tranquille, il se débarrasse de sa belle-mère, sa fille est heureuse et il peut tourner la page sur son mariage et tenter sa chance avec la nounou.

Entre Ruby et Remi, l’attraction est immédiate, ils acceptent ce contrat de nounou en partie à cause de leur attirance. Les choses vont se déroulées très rapidement, pourtant tout semble naturel, surtout avec une petite de 4 ans au milieu. La romance est géniale, bien dosée que ce soit côté moment romantique ou drôle, sans oublier la sensualité. Mais leur amour va de paire avec le petit bout de chou adorable qu’est Lillian. Elle va s’épanouir au contact de Ruby et être la glu du couple.

J’ai apprécié que Tia Louise mette autant en avance que la relation du couple que celle des familles au complet, tout n’est pas rose, il y a des problèmes de rôles quand on fait face à une famille recomposée. Sans parler des rumeurs qui courent dans leur communauté, les garces sans classes qui n’hésitent pas à attaquer où sa fait par crainte. L’auteure tape juste à chaque fois et quelque soit le ton ou le thème abordé. De plus, certains personnages secondaires comme Drew ou Stephen sont intéressants et je pense lire leurs histoires assez rapidement. Tentez votre chance avec Make Me Yours, vous risquez juste d’être accro 😉

Merci à Tia Louise et InkSlinger PR pour ce service presse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.