Les enquêtes de Lexi Carmichael (t1) : On ne vit qu’une fois

Titre : On ne vit qu’une fois (VF) / No One Live Twice (VO)
Auteur(e) : Julie Moffett
Maison d’édition : Infinity, collection Cosy Mystery
Genre : Chick-lit / Romantic Suspens
Parution : 2019 (France) / 2010 (USA)
Note : 17/20

Résumé de la série :
Moi, c’est Lexi Carmichael, super geekette. Je passe mes journées à arrêter les pirates informatiques à la NSA, l’Agence pour la Sécurité nationale. Mes nuits ? J’essaie d’éviter ma mère et j’avale des céréales en guise de dîner. J’ai beau travailler pour une agence ultra-confidentielle, je n’ai jamais participé à des courses-poursuites infernales, jamais siroté de martini (mélangé à la cuillère, et non pas au shaker, contrairement à James Bond) ni décoché de flèche empoisonnée avec un parapluie.
Jusqu’à aujourd’hui, en tout cas, car deux voyous armés de revolvers ont fait irruption dans ma vie et ma meilleure amie a disparu. J’ai donc demandé un coup de main aux jumeaux Zimmerman – les mystérieux créateurs des réseaux électroniques les plus sensibles d’Amérique – pour naviguer dans un labyrinthe déconcertant et tâcher de retrouver sa trace.
Sur ma route, je vais croiser un agent secret sexy et un avocat riche et séduisant qui, ma foi, ont bien l’air de craquer tous les deux pour moi. Piratage informatique, espionnage, espions canon, voilà le rêve d’une geekette qui devient réalité. Mais c’est sans compter sur ces deux brutes armées jusqu’aux dents…

Avis d’Ash :
Série inconnue, auteure inconnue, c’est partit pour une nouvelle aventure qui promet d’être assez amusante si le résumé ne fait pas que nous vendre du rêve ! Au final, ce premier tome des péripéties de Lexi Carmichale m’a vraiment plu, je me suis amusée de bout en bout, et surtout je ne me suis pas ennuyé un seul instant. Même si les choses ont mis du temps à se mettre en place, l’assemblage astucieux de deux choses que j’apprécie, l’humour et le romantic suspens, on fait que j’ai passé un excellent moment de lecture.

Lexi est une jeune femme qui assume le fait qu’elle soit une geek et qui a réussit à en faire une force dans sa vie quotidienne, se trouvant un emploi à la NSA (le service des renseignement aux USA) grâce à ses capacités pour les maths et l’informatique. Mais du jour au lendemain, suite à la disparition de sa meilleure amie, elle se retrouve au cours de complot, tentatives de meurtres et autres rebondissements létaux. Elle a beau être très intelligente, elle manque de confiance en elle, surtout du point de vue physique et romantique, ce qui est assez amusant quand on se rend compte que des beaux spécimens la draguent ouvertement. Elle a un bon instinct et une répartie, sans oublier une logique imparable qui m’aura fait mourir de rire plus d’une fois.

Tous les personnages sont tous haut en couleurs bien que variés, pas seulement Lexi brille sous les projecteurs. Perso, je trouve que chacun des personnages ont un grain et sont barrés d’une façon ou d’une autre. Les jumeaux Zimmerman en sont le parfait exemple ! Asocial, geek et hackers de génie, ils sont très attachants, pendant que Basia arrive à nous intriguer bien qu’en étant présente qu’indirectement. Les nouveaux hommes de la vie de Lexi ne semblent pas être indifférent à ses charmes et elle aux leurs. Slash, le hacker légendaire de la NSA, est sexy et mystérieux avec un accent italien à vous faire fondre. Finn est plein de charme à la façon du mignon avocat irlandais qu’il est mais il semble cacher bien des choses. Ceux ne sont que les personnages « secondaires » principaux, mais ils ne représentent que la face immergée du grand nombre présent dans le livre.

Il y en a pour tous les goûts, chacun peut se faire son propre avis pour chacun des personnages et ce qui rend ce livre si intéressant. Le style de Julie Moffett m’a bien plu lui aussi, elle utilise tous les codes du romantic suspens comme les jeux de pouvoirs et de séduction qui s’enchaînent à un rythme haletant. Sans oublier une touche d’humour bienvenu avec les quiproquo et les bêtises de Lexi. Tout est bien décrit, on arrive facilement à s’imaginer à Washington, mais surtout elle a bien réfléchit aux différentes agences qui apparaissent dans l’histoire, les ennemis tapis dans l’ombre et la logique de chaque action. Il y a plusieurs surprises au fil des chapitres mais je regretterais seulement que certaines d’entre elles étaient prévisibles. On ne voit pas le temps passer et à la fin on se retrouve sur des charbons ardents à cause d’une petite question laissée sans réponse… vivement la suite !

Merci à Infinity pour ce service presse !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.