With Me (t2) : Only With Me

Titre : Only With Me (VO)
Auteur(e) : Kelly Elliot
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 15/20

Résumé :
La vie était géniale.
J’aimais ma vie de célibataire et j’avais le boulot de mes rêves avec l’équipe du Colorado Spring SWAT.
Tout a basculé le jour où je suis entré dans sa pâtisserie. Son sourire m’a fait perdre pied et son panna cotta était divin.
C’était le signal pour ma famille grecque très traditionnelle.
Puis l’enfer a éclaté.
La femme de qui je tombais amoureux était italienne, et ma mère était en mission afin de prouver qu’elle est la meilleure cuisinière.
Si ma famille fouineuse n’était pas suffisante, pendant ces six dernières années, Gabi a fui un passé qu’elle tente désespérément d’oublier.
Entre une femme magnifique en fuite et une famille folle qui a constamment le nez dans mes affaires, serais-je capable de lui prouver que je suis le seul à pouvoir la garder en sécurité… ou son passé me la volera-t-elle ?

Avis d’Ash :
Entre clichés, sensualité, fous rire et une touche de suspens, je n’ai pas boudé mon plaisir avec Only With Me. Cette romance contemporaine qu’on pourrait simplement résumé par un « quand une pâtissière italienne rencontre un flic grec des étincelles volent » était une belle découverte pleine de fraîcheur et de bonne volonté. Il n’y a pas de réelles fausses notes, sauf peut-être la prévisibilité de l’intrigue en soit.

Nic est un membre du SWAT et un grec 100% fier de ses origines, profitant de l’aura que cela a sur la gente féminine pour enchaîner les coups d’un soir. Il est loin d’être le gendre idéal mais tout va changer lorsqu’il va poser ses yeux sur la douce Gabi. On découvre alors un homme doux, loyal, tendre et possessif à l’extrême, tous les dit-on sur les amants grecs se vérifient avec lui. Il est très proche de sa famille mais veut en même temps garder ses distances avec eux. Bien qu’il devienne rapidement l’amant idéal, j’ai apprécié de le voir douter, manquer de confiance en soit et envers Gabi lorsqu’il le fallait pour donner du piment à l’histoire.

Gabi semble être une jeune femme douce, généreuse et guindée qui n’a que sa pâtisserie dans sa vie, en plus de sa meilleure amie Charity et le club de tricot. Mais tout cela n’est qu’une image qui va rapidement s’effriter au contact de Nic. Elle devient plus sensuelle, plus sûre d’elle, une femme au sang chaud qui sait ce qu’elle veut et fera ce qu’il faut pour l’obtenir. Mais elle cache bien des secrets (qu’on devine un peu trop facilement d’ailleurs), ce qui va poser des problèmes dans son couple avec Nic, ainsi qu’à son déploiement d’ailes en cours. Gabi est vraiment touchante et cette italienne avec un don pour la cuisine m’a vraiment plu.

Cette romance commence donc par une attraction énorme qui a tout d’un coup de foudre puisque ce n’est sexuel que pendant quelques secondes entre eux. Pour Nic c’est une première, il prend son temps et a des sentiments pour une femme. Gabi s’ouvre à quelqu’un, au point de presque dévoiler la vérité sur son passé. Les chaudes se déroulent rapidement avec eux, ce qui est logique au vue de leurs caractères sanguins et passionnés. Bien entendu, c’est ultra chaud et érotique avec eux, Nic fait honneur aux légendes sur les grecs et Gabi n’y est pas insensible. Même si leur relation est au cœur du livre, ce n’est pas le thème important abordé !

En effet, l’amitié et surtout la famille sont des thèmes centraux d’Only With You. Que ce soit les rôles de Charity et Cole (les meilleurs amis du couple principal qui a sa propre romance en fond) ou bien la présence quasi étouffante de la famille de Nic, tout cela a un impact sur l’évolution du couple. Les familles grecques sont à l’honneur, peut-être en poussant trop le bouchons, mais c’est de là que vient l’humour principal du récit. Avec une mère qui n’a coupé le cordon, des cousins et des tantes présents au quart de tour ou des frères qui se sert les coudes, Nic est un packaging complet avec tout le clan comprit.

Kelly Elliott m’aura bien fait rire, tout en ayant bien chaud à la fois. J’ai apprécié qu’il y ait un peu d’action avec le passé de Gabi et le métier de Nic, afin d’éviter le calme plat d’une relation qui rapidement stable. L’auteur a vraiment bien tout mis en place, les personnages sont bien utilisé et même les défauts qu’on pourrait trouvé à l’histoire ne sont pas si gênants au final. On savoure notre lecture, on prend un bon bol d’air frais et on en redemande une nouvelle ration sur un autre membre du clan très étendu des Drivas !

Merci à Kelly Elliott et InkSlingerPR pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s