Girl on the Verge

Titre : Girl on the Verge (VO)
Auteur(e) : Pintip Dunn
Maison d’édition : Kensington Books, collection Teen (Inédit en France)
Genre : Young Adult / Thriller
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 20/20 ❤

Résumé :
Dans une petite ville du Kansas, dans une école à prédominance blanche, Kanchana ne ressemble à personne. Mais à la maison, sa grand-mère thaïlandaise l’interpelle parce qu’elle est trop occidentalisée. Ce n’est qu’avec les vêtements que Kan crée en secret, elle peut trouver un moyen de fusionner les deux cultures en quelque chose d’unique.
Quand sa mère accepte d’héberger une adolescente nommée Shelly, Kan voit une chance de se révéler utile. Faire en sorte que Shelly se sente à l’aise dès le début de son arrivée, sa nouvelle amie est impatiente de faire plaisir, connaitre les traditions thaïlandaises de la famille et admire Kan. Peut-être trop. Shelly semble vouloir tout ce que Kanchana a, même le garçon blond, aux yeux bleus, elle a un coup de foudre. L’inconfort croissant de Kan l’oblige à enquêter sur le passé de Shelly, elle est choquée de constater à quel point elle croise la sienne – et à quel point Shelly va appartenir à son monde …

Avis de Jinxx :
Oh my god ! Pintip nous a fait là un coup de maitre. Je m’attendais à quelque chose de très teenager rien de bien palpitant mais noooooonnn. Elle nous a fait là un truc de ouf.

Au début, on se prend au jeu de la différence raciale. Oui car notre protagoniste Kanchana aka Kan, est une petite thaïlandaise née au USA. Elle a l’impression de ne pas être à sa place malgré son statut. Elle n’est pas une immigrée vu qu’elle a le droit du sol par la naissance. Donc, je m’attendais vraiment à une histoire sur le sujet et c’est là que Pintip nous a surpris…

Shelly est une adolescente orpheline. Une fille dont on ignore totalement son passé. Mais dont on connait son avenir. Kan pensait bien faire en lui ouvrant son cœur mais en fait, elle a ouvert sa porte au loup. Plus on avançait, plus l’histoire prenait une tournure particulière. Pas angoissante mais il y avait ce quelque chose qui te disait : « Oh wait! Il y a une embrouille. Quelque chose ne va pas là… » Et plus j’avance, plus je me dis que j’avais déjà lu et vu ça quelque part. Vous me direz les histoires s’assemblent mais ne se ressemblent pas. Et vous n’avez pas tort. Une fois, qu’on passe un certain passage, on devine facilement la tournure de l’histoire et la fin n’a fait que confirmer l’hypothèse.
D’ailleurs, il m’a fait pensé à Écrit en lettre de sang de Sharon Bolton. Un livre que je vous conseille fortement.

Le style de Pintip est totalement différent de celui de Sharon et Leur histoire sont d’un extrême l’un à l’autre. La raison aussi. Malgré l’ambiance lugubre que procure ces deux romans, celle de Pintip est « soft » à mon humble avis. Ce qui n’empêche en rien la qualité du récit. Et franchement, on passe un pur moment de plaisir à le lire.
Une fois de plus, Pintip sait manier la plume comme jamais.

Merci à Pintip Dunn et Xpresso Book Tours pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s