Blackwood

blackwoodfTitre : Blackwood (VO)
Auteur(e) : Celia Aaron
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Dark Romance / Érotique
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 18/20 ❤

Résumé :
Je creuse. C’est ce que je fais. Je vais littéralement utiliser une pelle pour répondre à la question. Certaines réponses, cependant, ont été enterrés il y a très longtemps, trop profondément. Mais je vais les trouver aussi. Et je sais où creuser : le Blackwood Estate sur le bord du Delta du Mississippi. Garrett Blackwood est la seule chose debout entre moi et la vérité. Un homme brisé – un homme aux désirs qui dansent dans la partie la plus sombre de mon âme – qui est soit mon sauveur, soit mon ennemi. Je vais creuser jusqu’à ce que je trouve tous ses secrets. Alors je cours afin qu’il ne trouve jamais le mien. Le seul problème? Il aime quand je cours.

Avis de Jinxx :
*Soupir d’extase*
Blackwood est pas mal dans son style et on retrouve bien la griffe de Celia telle que je l’ai connu dans sa série Acquisition.
On retrouve un homme dominant et une fille totalement… attendez ! Cette fille, Elise Vale, elle n’est ni paumée, ni maltraitée. En fait, c’est juste une nana qui n’a pas peur du danger et qui est COMPLÈTEMENT INCONSCIENTE !

Ok ça change de la fille fragile, timide, mignonne qui tombe sur l’homme de sa vie et tout. Ouais c’est vrai, ça devient chiant à la longue mais elle… plus tu avances, plus tu te demandes si elle est vraiment consciente de ce qui se passe autour d’elle. En fait, on est face à une nana comme dans les thriller (et je ne parle pas de film d’horreur, le niveau de blondittude est différent) : c’est-à-dire qu’elles ont une logique bien précise qui est => foncer dans le mur quitte a y laisser sa peau.
Ben, elle est comme ça la petite et d’ailleurs, il y a un truc qui me dérange… pourquoi son prof bande-t-il sur elle ? Au début j’ai cru qu’ils étaient ensemble, mais en fait non. Bref !

Garette Blackwood est l’homme mystérieux auquel on a pas trop envie de se frotter. C’est vrai quoi, il est trop chelou, par contre, il est loin du modèle d’homme qu’on peut se faire. Bon ok, il est pas mal mais c’est pour mieux te pécho et t’enterrer ma petite ! Il faut attendre le milieu de l’histoire pour savoir qui il est, et franchement, c’est trop chelou. Ouais, ouais, il est chelou de chez chelou et pourtant… Il a un truc qui fait qu’on pourrait se laisser tenter par lui. Surtout quant on découvre son petit jeu du chat et de souris. OH MY GOD !!! Quand je vous dis qu’il est bizarre ce mec…

Tiens petite phrase qui m’a fait beaucoup rire : Elise veut à tout prix (ouais elle est folle je vous dis) que Garette l’initie au jeu du BDSM (la version de Garette est MILLE FOIS MIEUX que celle de tonton Grey) et donc lui n’a pour seule réponse : « recommence à me dire « S’il te plait » de cette manière et tu ne pourras plus d’asseoir, marcher, courir et encore moins respirer sans que ma queue ne soit enfoncée à l’intérieur de toi. » => quand je vous dis que c’est d’un glamour extrême…

Moralité de l’histoire, ben… Celia est toujours dans son délire de domination sexuelle. Je la reconnais bien dans cette écriture. On est passé d’une nouvelle soft à Noël à une histoire hardcore. Le contraste est juste perturbant (non, je rigole XD). En tout cas, ça fait plaisir de la voir plus sexy que jamais ❤

Merci à Celia Aaron et Ardent Promotion pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s