Feeling Good

feelinggoodfTitre : Feeling Good
Auteur(e) : Fleur Hana
Maison d’édition : Shanon Kena (2013) / Hugo & Cie, collection Blanche (2016)
Genre : New Adult / Romance / Érotique
Parution : 2013 (France)
Note : 19/20 ❤

Résumé :
Jeune femme moderne, libre et fière d’être indépendante, Sarah Jones, 28 ans, mène sa vie comme elle l’entend. Elle manifeste ouvertement ses revendications féministes et, forte de son nouveau mantra : « Je suis célibataire, je suis sexy et je peux me faire un coup d’un soir », elle se laisse embarquer par ses amis dans un pari. Un pari qui va la conduire tout droit dans les bras d’un inconnu taciturne au regard froid et distant. Malgré ses convictions et ses belles paroles, elle va rapidement perdre le contrôle de la situation et se retrouver face à un homme aussi passionné que mystérieux. Entre découverte de sa sensualité et situations dangereusement sexy, elle en oubliera qu’elle ne se résume pas à ses pulsions. Sandro pourrait bien être celui qui chamboulera la détermination de Mademoiselle Jones…

Avis de Yuki :
C’est durant le festival de la New Romance que j’ai découvert ce roman. Oui, je sais, bouh honte à moi. Je n’étais absolument pas attirée par la couverture, il faut dire, le jaune pour moi, c’est moche. Par contre, j’ai adoré le nom de l’auteure, et c’est ça qui m’a donné envie de lire le résumé. Après bien évidemment, si j’écris cet avis, vous vous en doutez, il n’y a pas de suspense : le résumé m’a plu, je l’ai acheté et je l’ai lu. (Au passage, j’ai aussi une dédicace de l’auteure : p)

Mais revenons au livre. Sarah sirote tranquillement son Monaco dans son bar favori avec ses meilleurs amis, ceux-ci ont une discussion passionnée et animée sur les femmes, et plus précisément, qu’il est impossible pour une femme de coucher sans un peu de sentiment. Pop pop pop ! Il n’en fallait pas plus pour que les femmes de la table prennent la mouche et décide de leur prouver le contraire (Sarah sirote toujours son monaco), mais il y a un hic, les deux autres femmes de la table Melodie et Isabelle sont en couple… avec les deux hommes de la table. Alors pour prouver aux hommes qu’ils ont tort il ne reste plus que Sarah. Solidarité féminine (car elle s’en fiche un peu) et alcool aidant, Sarah accepte ce pari et propose même aux hommes de choisir la cible en question. Et leurs amis choisissent le seul homme qui montre clairement qu’il se fait chier dans cette boite, mais en y regardant de plus près Sarah le trouve véritablement à son gout, et puis ce n’est que pour une nuit.
Du moins, c’est ce qu’elle croyait, mais quand son pari se pointe à son bureau du lundi suivant, car il est son nouvel assistant, les choses se compliquent un peu plus pour elle.

Quand j’ai acheté ce livre, des personnes que je ne connaissais pas m’ont dit « fais gaffe, ce livre est carrément chaud », et je me suis demandé si j’avais une tête de jeune vierge effarouchée, qui pouvait être choquée pour un rien !
Ce roman est assez chaud en effet, mais surtout l’auteure a carrément couché sur papier tous mes fantasmes… euh non… ses fantasmes. *Kof kof*

L’auteure écrit avec une grande facilité, la naissance d’un couple., avec l’acceptation du passé de l’autre et des ex qui peuvent resurgir, d’ailleurs parfois l’ex est assez inattendu (perso, j’aurai quand même demandé à voir la chose de mes propres yeux, pour confirmer qu’ils ne se moquent pas de moi et non pas parce que franchement, j’en bave rien qu’à imaginer : p), mais également
le fait de savoir faire des compromis et apprendre à gérer certains côtés de la personnalité de l’autre.

L’histoire est écrite du point de vue de Sarah, une jeune femme qui voit sa vie entièrement basculer quand elle drague (enfin, chauffe plutôt) ce bel inconnu en boite pour s’apercevoir deux jours plus tard que ce bel inconnu se nomme Sandro et qu’il est son nouvel assistant. Sarah est une gaffeuse hors pair, surtout quand elle est stressée, et elle est aussi atteinte d’une logorrhée aiguë et très sévère. Mais c’est ce qui fait son charme. C’est un personnage haut en couleur et assez attachant (bon, parfois elle me tapait sur le système, je l’avoue), mais c’est surtout une femme qui ne veut plus s’encombrer d’une relation amoureuse, mais le destin en a décidé autrement en lui mettant ce beau Sandro dans son bureau.

Sandro est un homme assez silencieux, au départ on ne sait pas grand-chose de lui, si ce n’est qu’il fait complètement perdre la tête de Sarah, qu’il baise comme un dieu, oh, et que c’est un véritable goujat. Ce n’est pas un homme qui parle beaucoup, d’ailleurs il est beaucoup plus loquace durant une bonne partie de jambe en l’air. Mais il devient très rapidement un homme très affectueux.
Feeling Good est une bonne romance, un peu longue, mais Sarah étant un personnage assez complexe, il fallait bien plusieurs chapitres pour qu’elle ouvre les yeux.

La lecture est très facile, et la chaleur monte très facilement. Quand je vous dis que la plupart des fantasmes y passent, ce n’est vraiment pas du flan.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s