Caught for the Holidays

caughtholidaysTitre : Caught for the Holidays (VO)
Auteur(e) : Amber A. Bardan
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Érotique
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 14/20

Résumé :
Pendant 6 mois, elle m’a tourmenté. Poussé à la folie. Pendant 6 mois, j’ai été au bord de la combustion. Etant un monstre agressif de sa création, incapable d’avoir la chose dont j’ai besoin.
Elle.
Elle m’a rendu fou. C’est de sa faute. Maintenant, ses petits jeux arrivent à une conclusion qu’elle n’aurait jamais imaginé se produire.
Je suis là, dans sa chambre.
Dans son lit.
La capturant pour les vacances et à jamais.

Avis d’Ash :
Que dire de cette nouvelle à part qu’elle est vraiment déconcertante ? Le résumé nous parle d’une chose et la réalité est quelque peu différente… mais je n’en dirais pas plus afin d’éviter les spoils. Toujours est-il que le début (qui est en gros le résumé) m’a parfois gêné et pourtant on a envie d’aller jusqu’au bout, d’avoir le fin mot de l’histoire et voir si nos théories sont avérées.

Pendant un peu plus de la moitié de l’histoire, les personnages n’ont pas de prénoms, et pourtant on suit tout d’un point de vue personnel et à la première personne. C’est l’homme rendu fou par une femme qui l’a subjugué qui raconte cette rencontre sensuelle et assez malsaine. Il l’épie, il fantasme sur elle, puis il décide de passer à l’acte, d’aller chez elle et la garder rien que pour lui. Son point de vue est assez étrange et fascinant à la fois avec son obsession extrême pour l’objet de son désir.

Parlons justement de la demoiselle en question. Je trouve que pour une personne prise au dépourvue et qui se retrouve face à un « inconnu », elle prend les choses assez bien. Elle est excitée et lui obéit en tout point. On ne peut s’empêcher alors d’imaginer les théories les plus folles : Se connaissent-ils ? Sont-ils d’anciens amants ? Est-ce un jeu pervers ?

Amber Bardan flirte sur le bord du fil de bout en bout de la courte histoire dont la romance tarde à apparaître, tout comme l’ambiance spécifique à Noël. L’érotisme est plus que présent, l’atmosphère lourde et inhabituelle est bien développée et la conclusion est assez inattendue. C’est une nouvelle à prendre avec des pincettes qui ne plaira pas à tout le monde, c’est assez spécial et pour ma part ça n’a pas totalement été ma tasse de thé.

Merci à Amber A. Bardan et Ardent Prose pour ce service presse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s