Whiskers of a Chance

whiskerschanceTitre : Whiskers of a Chance (VO)
Auteur(e) : Tempeste O’Riley
Maison d’édition : Dreamspinner Press (Inédit en France)
Genre : BIT-LIT / M/M
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 13/20

Résumé :
Jason Grant dirige sa propre entreprise de codage informatique depuis sa maison, il a sa propre maison et a le meilleur ami que l’on puisse avoir. Ce qu’il n’a pas, et qu’il ne pense jamais avoir, c’est de l’amour. Quand Jason aperçoit son nouveau voisin le jour de son emménagement, sa libido s’enflamme. Il a même réussi à trouver une excuse pour aller saluer l’homme qui fait battre son cœur.
Keith Skyler est un changeling dans un monde où très peu de personnes connaissent leur existence, mais ils se mélangent rarement, mais surtout ils ne se mettent jamais en couple. Keith a toujours voulu une âme sœur, mais un lynx gay n’en a pas. On lui a toujours dit que les gays n’avaient pas d’âme sœur. Pourtant, quand il emménage dans une ville près de Seattle — à l’écart de sa tribu — tout ce en quoi il croyait s’effondre.
Qui aurait cru que souhaiter la bienvenue à son voisin pourrait leur offrir une belle chance en amour ?

Avis de Yuki :
Malgré la couverture qui n’était vraiment pas à mon goût, j’avais très envie de tester ce M/M.
Keith est un changeling, un homme-lynx. Il est également le fils du mâle alpha de la meute. Mais Keith ne veut qu’une chose, partir vivre avec les humains, loin de la meute qui bannit toute interaction avec le monde humain ou les autres changeling. Il arrive à convaincre son père de le laisser partir, avec sa sœur et son neveu.
Mais Keith demande à sa sœur de le rejoindre un peu plus tard dans leur nouvelle maison. En effet, une odeur bien particulière a attiré son attention et cela lui pose un petit problème. Keith sent l’odeur de son « âme-sœur », seuls les hétéros lynx ont des âmes-sœurs alors que Keith est gay.
Mais le lendemain de son emménagement, son âme-sœur sonne à sa porte avec une casserole de macaroni aux 5 fromages, mais ce n’est pas le plat qui surprend Keith, mais le fait que son âme sœur, Jason, est un très bel homme particulièrement à son goût.

Les personnages principaux sont Keith et Jason — of course — et les chapitres sont écrits de leur point de vue.
Jason est un homme assez adorable. Calme et patient, il a honte de son bégaiement, et ne peut pas croire que Keith soit tombé amoureux aussi rapidement de lui. Il n’a aucune confiance en lui, et est persuadé que cette histoire d’âme sœur est fausse, et que Keith finira par comprendre qu’il a fait une énorme erreur. (Non, sérieux, je le trouve trop choupinou ce Jason).
Keith est le mâle alpha par excellence. Sûr de lui et de son lynx, il compte faire tout ce qui lui est possible pour que Jason finisse par l’accepter. Dominant, il n’en reste pas moins conciliant et est prêt à faire des efforts pour avoir de nouveaux alliés, comme être ami avec le meilleur ami de Jason qui se trouve être le Prince des vampires (rien que ça, ouais !).

L’auteure nous fait découvrir une pléthore d’autres personnages, qui ont tous un rôle plus ou moins important dans une scène de l’histoire, et qui ensuite, finissent par ne plus apparaitre. Ce qui est assez dommage. Ces personnages ne sont pas développés, à part pour Sacha le prince vampire, mais pour le reste, l’auteure écrit suffisamment pour éveiller la curiosité du lecteur pour ensuite faire disparaitre le personnage. Ce qui a été plutôt énervant.

L’histoire est vraiment intéressante et plutôt bien écrite, mais certaines choses manquaient, comme des explications pour certains points, ou de meilleurs développements pour d’autres.

La lutte pour la tribu de Keith, et l’acceptation de Jason en tant qu’âme sœur est un peu trop rapide à mon goût. J’aurai aimé plus de tension, plus de risque, malheureusement, ce ne fut pas le cas, ce qui est vraiment dommage.
Par contre, je n’ai pas compris l’épilogue. D’où vient Sean ? Comment est-il arrivé ici ? C’est une question dont il n’y a pas la réponse malheureusement, ou alors, elle y est, mais je ne l’ai pas trouvée dans le chapitre. Toujours est-il que cette situation est assez étrange. Mignonne, certes, mais carrément étrange.

Whiskers of a Chance est un roman plutôt sympathique, mais il laisse trop de questions en suspens. J’ai d’abord pensé que l’auteure allait poursuivre cette aventure en écrivant des histoires sur d’autres personnages, après tout, elle a laissé suffisamment d’ouverture pour penser à cette éventualité, mais il n’en est rien, ce qui est plutôt décevant.

Merci à Dreamspinner Press pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s