Rosemary Beach (t6) : Simple Perfection

rosemarybeach6Titre : Simple Perfection (VF) / Simple Perfection (VO)
Auteur(e) : Abbi Glines
Maison d’édition : JC Lattès, collection &Moi
Genre : New Adult / Romance / Contemporain
Parution : 2015 (France) / 2013 (USA)
Note : 15/20

Résumé :
Alors que Woods était promis à un avenir tout tracé, il a tout sacrifié pour Della. Pourtant, à la mort soudaine de son père, il doit s’occuper de l’entreprise familiale et de sa mère.
De son côté, toujours confrontée à ses vieux démons, Della craint par-dessus tout de ne pas être à la hauteur pour soutenir Woods. Pour le protéger, elle hésite à partir. Mais peut-elle se séparer de la seule personne qui donne encore un sens à sa vie ?

Avis d’Ash :
Alors que j’avais énormément apprécié le premier tome sur l’histoire de Della et Woods, j’étais partagée quand à mon avis de lire la suite immédiatement. Étant donné que c’est en réalité le tome 6 de la saga Rosemary Beach et donc plein de spoils sur les 4 premiers tomes de la série qui sont centrés sur Blaire et Rush, j’ai finalement craqué. Bien qu’extrêmement touchant, encore plus poignant et complexe, j’ai un peu moins aimé que le livre précédent.

La raison principale est Della. Bien que je l’apprécie beaucoup, qu’on ne peut s’empêcher de verser une larme à cause de tout ce qui lui est arrivé, son manque de confiance et ses doutes constant sont vraiment fatiguant à la longue. Le côté surprotecteur de Woods est assez effrayant, mais on s’y fait assez rapidement et on voit bien que leur manque de discussion, le fait de tout régler par le sexe va leur jouer de mauvais tour, encore une fois. C’est un couple qui a une belle harmonie fusionnelle. Ils sont parfait l’un pour l’autre, vraiment mignon par instant et chaud comme la braise le reste du temps, mais on a l’impression qu’ils tournent en rond pendant la première moitié du livre.

Les personnages secondaires ont pour le coup beaucoup plus d’importance ici, que soit positivement ou négativement. Il y a tout d’abord le noyau dur du groupe d’amis de Woods, et par extension de Della. Que ce soit Jace, Rush, Blaire ou Tripp, chacun d’entre eux se démarque et est intéressant. On se doute très bien qu’ils auront (ou ont déjà) leur propre histoire. D’autres comme la mère de Woods ou Angelica, sont clairement présent pour créer encore plus de problèmes et nous donner des envies de meurtre. Enfin bref, le petit peuple de Rosemary ne cesse de s’épaissir et de devenir de plus en plus intriguant pour les lecteurs.

Mais ce qui fait le plus du livre, et de la série, c’est bien entendu le savant mélange d’émotions, très souvent écorchées vives, et de sensualité. On jongle entre les scènes de sexe et les moments plus graves, tristes et émouvants. On arrive facilement à se mettre à la place des personnages, à ressentir leurs peines et leurs joies. De plus, le fait d’alterner différents points de vue nous permet de bien tout comprendre, de ne pas nous fier à un seul avis sur telle ou telle scène.

Même si j’avais préféré Dangerous Perfection, cette suite reste intéressante avec son lot de rebondissements et de nouvelles têtes. On arrive à lire entre les lignes et deviner qui sera les prochains à passer à la casserole. La qualité d’écrire est toujours la même, sympathique à lire, directe et naturel comme il le faut. Même les moments les plus crus ne choquent pas car ils ont leur importance. Enfin bref, Rosemary Beach est clairement une série phare du NA à ne pas passer à côté et Simple Perfection le prouve bien !

marathon NA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s