Dark-Hunter (t9) / Were-Hunter (t2) : L’homme-tigre

darkhunter9Titre : L’homme-tigre (VF) / Unleash the Night (VO)
Auteur(e) : Sherrilyn Kenyon
Maison d’édition : J’ai Lu, collection Monde mystérieux / J’ai Lu, collection Crépuscule
Genre : Romance paranormale
Parution : 2007 (France : Mondes mystérieux) / 2011 (France : Crépuscule) / 2005 (USA)
Note : 17/20

Résumé :
Quand Maggie Goudeau, fille d’un riche sénateur de La Nouvelle-Orléans, entre dans le bar Le Sanctuaire, Wren Tigarian est fasciné. Lui, le garou hybride, paria parmi les siens, ne comprend pas l’élan qui le pousse vers cette fragile jeune fille de bonne famille. Il ne connaît rien aux femmes. Ce qu’il maîtrise à la perfection, c’est l’art de la traque et de la mise à mort. Sa nature est de détruire, pas de caresser. Pourtant, l’attirance est là, trop animale pour que tous deux puissent y résister. Mais, en se liant à Maggie, Wren provoque la haine de ses ennemis. Pour la protéger, il doit impérativement élucider le meurtre de ses parents, quitte à remonter dans le temps. Aventure périlleuse où la délicate Maggie saura démontrer qu’elle aussi possède le courage d’une tigresse…

Avis d’Ash :
Deuxième livre de la saga Dark-Hunter centré sur les Were est c’est presque un coup de cœur. J’aime beaucoup l’univers des Were, leurs personnalités et leurs guerres intestines. Wren est un personnage qu’on entraperçoit dans le Sanctuaire, pendant que Marguerite est une totale inconnue malgré son lien avec Nick. On arrive dans des territoires inconnus où l’on va découvrir de nouveaux personnages intéressants et importants, mais surtout la vérité sur les ours qu’on avait apprit à apprécier. Un des meilleurs livres de la saga à mon goût pour le moment.

Wren est unique en son genre, c’est un hybride de deux races de Were : tigre et panthère à la fois, Arcadien et Katagaria, il est entre deux chaises de tout point de vue. Il est peut-être solitaire de nature, mais le fait que tout le monde le craigne, voire le haïsse à empirer ce trait de caractère chez lui. Il ne fait confiance à personne sauf à Marvin, son singe et meilleur ami, puis à la belle Marguerite qui va lui faire reprendre goût à la fin. Il est possessif, réfléchit dans ses actions, mais aussi tendre et adorable avec ses doutes. On ne peut que comprendre pourquoi Maggie craque pour lui.

Marguerite est issue d’une bonne famille, elle est même la fille unique d’un Sénateur, mais voilà, elle ne rentre pas dans le moule de son niveau social. Elle aspire à l’indépendance, à la liberté, à la simplicité. C’est pour cela qu’elle adorait Nick qui est très vite devenu son meilleur ami et pourquoi elle va tout se suite s’accrocher à Wren. Elle douce et têtue à la fois, loyale et avec un esprit assez ouvert avec du recul. Elle est la femme parfaite pour Wren, on le comprend assez vite avec ses préférences et son intention.

Leur relation est tout bonnement impossible. Une humaine et un were, en dehors du fait qu’il soit un hybride et haït de tous, ils ne peuvent former un couple. Et pourtant, ils sont bien ensemble, leur histoire est une évidence, une belle romance voit le jour. Ils se font confiance, ils s’entraident et ils se lâchent une fois seuls dans une pièce, Wren ayant quelques années à rattraper côté éducation sexuelle. Leur couple est au cœur de tout, la traque Wren et la remise en question de certaines règles.

Même si le couple Maggie/Wren est le principal de ce livre, on suit en parallèle celui d’Aimée et Fang, qui est tout autant une évidence. Les choses ne vont pas être facile pour eux non plus, surtout maintenant que l’on sait ce qui se cache sous les sourires de Nicolette et toute la famille ourse. On ramasse pas mal d’informations sur différents were et le fonctionnement de leur société en général. J’adore de plus en plus Savitar, qui remet une couche de mystère, d’inattendu et d’autodérision.Dante m’a fait sourire plus d’une fois et certains frères d’Aimée me laisse dans l’expectative.

J’ai eu comme l’impression de suivre une toute différente série, là où les Dark-Hunter ont moins d’importance, idem pour les Dieux. Les voyages dans le temps, magie et compagnons destinés deviennent vite un décors que l’on connait par cœur. Beaucoup de questions sont posées, des révélations sont faites et des changements manifestes ont eu lieu. Qu’adviendra-t-il du Sanctuaire, ainsi que d’Aimée et son loup d’amour, seul l’avenir nous le dira… Un livre génial à lire !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s