Dodie Jenks (t2) : Twisted Sixteen

dodie jenks 2Titre : Twisted Sixteen (VO)
Auteur(e) : Lexi Witcher
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Young Adult / Fantastique
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 14/20

Résumé :
Une malédiction vieille de 300 ans…
La malédiction lancée par Bernadette dans les années 1700 est toujours à l’ordre du jour. Chaque fille aînée de la famille Doherty mourra le jour de ses 16 ans.
Plus que 20 jours jusqu’au solstice d’hiver…
Afin de protéger Dodie de sa mort annoncée, Leopold, un mage mercenaire, l’a plongé dans un état comateux dès l’instant où elle souffla ses bougies. Cependant, le sort était plus puissant que prévu et Dodie est bloqué dans le coma. Dodie et Leopold doivent découvrir une façon de reconnecter son esprit et son corps avant le solstice d’hiver ou elle sera perdue à jamais.
Un sorcier furieux…
Déterminé à ce que la malédiction de Bernadette se réalise, Anson Parker, un direct descendant de Bernadette, tourmente et se déchaine sur Dodie, essayant de réclamer sa vie comme sienne. Mais il ne peut passer dans l’autre réalité et la capturer. Fatiguée de cette torture, Dodie combat Anson sous sa forme spirituelle, ne se doutant pas des évènements qui se sont mis en marche.

Avis d’Ash :
Après un début sympathique, ayant pas mal de potentiel et que j’ai apprécié malgré quelques passages trop stéréotypés, typique des romans YA, j’avais de bons espoirs quand à la suite. Le fait que Dodie soit bloquée dans le sort de Léopold était une bonne base mais malheureusement je me suis ennuyée pendant une grande partie de ma lecture, j’ai été déçue…

Dodie, bien que sympathique et s’adaptant à une vitesse folle à tout ce qui lui arrive, a en quelques sortes fait un pas en arrière, s’effaçant au cours des pages. Elle se morfond, se plains, se laisse faire. Bien heureusement, au bout d’un moment elle craque et passe au choses sérieuses, mais j’aurais apprécié que cela se produise bien plus tôt !

Léopold m’a beaucoup déçu ! D’une part, il n’est pas très présent, ou si c’est le cas, sa vulnérabilité est trop utilisée. D’autre part, les doutes que l’on a sur ses sentiments sont plus marqués, on ne sait plus où donner de la tête avec lui. Il en va de même pour Anson qui un coup est le gros méchant du livre, et quelques chapitres plus loin devient une victime à laquelle on finit par s’attacher.

Les personnages secondaires sont toujours aussi nombreux mais pas du tout exploiter ici, à part Ambrielle qui sort son épingle du jeu. Malgré tout, je déplore ne pas avoir plus vu la famille de Dodie, savoir ce qu’ils ressentent pour elle. Son statut d’esprit aurait pu apporter des réponses à cela.

Mais tout cela résume assez bien cet opus. C’est faible, effacé et fouillis. Les différents remises à zéro des compteurs nous perdent, on ne sait plus du tout ce qui est réel, ce qui est important. La romance est secondaire, elle n’évolue pas du tout et pour cause, Léopold ne pouvait pas du tout interagir avec sa belle. Déception face à tout ce potentiel gâché, bien que la fin fasse remonter quelque peu le niveau et l’espoir à plus d’intérêt par la suite.

Merci à Lexi Witcher pour ce service presse.

challengejeunesseYA440/50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s