Geek Girl (t2) : En marge du podium

geekgirl 2Titre : En marge du podium (VF) / Model Misfit (VO)
Auteur(e) : Holly Smale
Maison d’édition : Nathan, collection Roman grand format
Genre : Young-Adult / Contemporain
Parution : 2014 (France) / 2013 (USA)
Note : 16/20

Résumé :
Je m’appelle Harriet Manners et maintenant je suis mannequin.
Je sais que je suis mannequin parce que nous sommes lundi matin et que je porte un tutu doré, une veste dorée, des ballerines dorées et des boucles d’oreilles dorées. Mon visage est peint en doré et un long fil de fer doré est enroulé autour de ma tête. Ce n’est pas ainsi que je m’habille d’habitude le lundi.
Eh oui, la geek que j’étais est devenue tendance, populaire et cool ! Comment ça, « ce n’est pas crédible » ?

Avis d’Ash :
Je n’ai pas pu m’en empêcher… j’ai dévoré le second tome dans la lancée et j’ai tout autant aimé. Gros fous rire, répliques loufoques, références cultes et informations toujours aussi inutiles ! La geek qui est devenu mannequin se retrouve une fois de plus avec des ennuis jusqu’au cou, pour ne pas dire qu’elle fait exploser le plafomètre de l’impossible. Lorsque notre geek girl se retrouve à Tokyo, ça fait des étincelles au niveau international.

Harriet est toujours aussi fofole, aussi froussarde et naïve, pour cela elle n’a pas bougé d’un iota en 6 mois. Toujours aussi amoureuse de son Homme-Lion, elle va connaitre les affres de la rupture et ce que cela entraine. Évidemment, avec son imagination bien trop galopante, elle va se retrouver avec des ennuis jusqu’au cou. Elle est toujours aussi drôle, bien qu’involontairement et elle ne mûrit toujours pas assez pour son bien être. Elle va tout de même apprendre bien des choses sur elle, ceux qu’elle aime et son job de mannequin.

Alors que précédemment on avait rencontré toute une ribambelle de personnages haut en couleurs et intéressants, on les voit moins cette fois-ci en général, au profit de nouvelles têtes. Poppy est une mannequin très sûre d’elle-même qui a mis le grappin sur Nick. Un Nick qu’on arrive pas à comprendre et qui devient de plus en plus attachant. Rin est la seconde colocataire de Harriet, cette japonaise est so « kawaiii » et on s’attache immédiatement à ce nouveau personnage. Toby a un plus grand impact sur la vie de Harriet, qui commence à le voir autrement. Yuka et Wilbur se dévoilent aussi au fil des chapitres, sans oublier Bunty, la grand-mère déjantée de Harriet.

Après nous avoir vendu la Russie, c’est autour du Japon de servir de décors. Ce choix est parfait sur plusieurs plans : c’est le rêve de Harriet d’y aller, c’est la terre natale de Yuka, la mode y a une place particulière et c’est le pays des geeks par excellence. Les stéréotypes sur le pays du soleil levant sont revisités à toutes les sauces, mais toujours de façon légère, tout en nous faisant visiter. On voit aussi des nouvelles facettes du métiers de mannequin, les sacrifices et les difficultés qu’il existe dans ce milieu.

L’écriture de l’auteure est toujours aussi simple, fluide et imagée. On apprend beaucoup de choses et certaines phrases que je garde dans mon stock personnel. La romance prend une tournure particulière, toujours au second plan mais qui influe directement sur le séjour de Harriet, ses choix. Il en va de même pour le final, qui bien que prévisible, conclut bien le livre avec une touche de tendresse et d’ouverture pour la suite. Je lirais avec grand plaisir le prochain tome qui ne serait tarder de sortir !

Merci à Babelio et aux éditions Nathan pour ce service presse !

challengejeunesseYA421/50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s