Sinners (t2) : Devious

Titre : Devious (VF) / Ruckus (VO)
Auteur(e) : L.J. Shen
Maison d’édition : Harlequin, collection &H (VF)
Genre : New Adult / Romance / Contemporain
Parution : 2018 (France) / 2017 (USA)
Note : 19/20 ❤

Résumé :
Jusqu’où ira-t-il pour obtenir une seconde chance ?
Devious. Un nom synonyme de danger, de désir, de décadence. Le nom de celui qui lui a brisé le cœur. Rosie n’avait que dix-huit ans lorsque Devious l’a trompée avec sa sœur. Cette expérience l’a détruite, et elle s’est juré de ne plus jamais avoir affaire à lui. Mais voilà que, dix ans plus tard, Devious revient dans sa vie, encore plus sexy et surtout plus déterminé que dans ses souvenirs. Car, s’il est revenu, c’est pour une raison bien précise : obtenir une deuxième chance. Et Rosie sait qu’avec Devious la fuite n’est pas une option ; alors il ne lui reste qu’une seule solution : faire face au démon de son passé. 

Avis d’Ash :
Et bien quelle claque avec cette suite étonnante signée L.J. Shen. Autant j’avais trouvé le premier tome intense, autant celui-ci est poignant et criant de vérité, tout est compliqué, tout ne se déroule pas comme prévu et on en vient même à verser quelques larmes. J’ai trouvé dans Devious le petit quelque chose qu’il me manquait dans Vicious et c’était les fortes émotions qui touche le lecteur en plein cœur. Il n’est donc pas étonnant que j’ai eu un gros coup de cœur pour l’histoire prenante du couple que forment Rosie et Dean.

Rosie est la petite sœur de Millie et depuis le départ elle était amoureuse de Dean, ce qui ne l’a pas empêcher de les pousser dans les bras l’un de l’autre car elle aime sa sœur plus que tout et parce que sa maladie l’empêche de faire des plans à long terme. On a apprit à s’intéresser et s’attacher à Rosie dans le livre précédent et je la trouve vraiment admirable avec sa volonté de continuer à avancer face aux difficultés, qu’elle veuille son indépendance et tienne à son rêve d’être infirmière d’une autre façon, en étant bénévole dans un servie néonatale. Elle n’a vraiment pas eu de chance dans la vie, malgré certains choix répréhensibles et égoïste, elle est avant tout quelqu’un de généreux, loyal et courageux, bien que les siens ne le lui rendent pas réellement.

Dean est bien plus complexe qu’on pourrait bien le croire et il nous fait vite comprendre que son surnom de Devious n’est pas dû au hasard. Oui, il a l’air du gendre idéal avec son physique d’Apollon, sa réussite professionnelle et sa famille parfaite toujours présente lorsqu’il en a besoin. Mais il cache au fond de lui une grosse part d’ombre qui explique ses excès, pourquoi il couche à droite et à gauche, pourquoi il boit et fume, et surtout pourquoi il tient tant à ce qu’on le prenne pour un guignol. C’est un personnages très intéressant à découvrir, avec beaucoup de profondeur, des secrets inavoués autant qu’inattendus, des sentiments pour son « Bébé LeBlanc » qui remontent à plus d’une décennie.

On sait d’office que la relation entre Rosie et Dean va être très dure, pour ne pas dire impossible avec un dénouement tragique. Ils ont un passif très lourd ensemble, sans parler des obstacles familiaux qu’ils trainent tous les deux, elle avec sa mucoviscidose et lui avec la fameuse Nina qui semble lui faire péter les plombs. C’est cru entre eux, ils ne cessent de se provoquer tout en se cachant de la vérité, de la puissance de ce qu’ils ressentent. C’est très chaud entre eux, bien plus vicieux qu’entre Vicious et Millie, ce qui est déstabilisant dans le fond, la sensualité n’est pas un problème, c’est la communication et leur volonté de se lâcher, de se donner une chance.

L.J. Shen m’a vraiment touché avec ce roman, aussi bien avec ses personnages bien travaillés que par l’avancée de la romance qui promet de mal se finir. La maladie de Rosie est vraiment très bien décrite, la difficulté de ce qu’elle vit mais aussi sa volonté d’être normale. Les problèmes entre différents membres de famille touchent juste, tout comme le coup de massue qui tombe sur Trent. Rosie et Dean ne sont pas les seuls qui brillent dans l’histoire et c’est très appréciable. Dernier coup de chapeau pour la conclusion qui est un joli aperçu de l’avenir plein d’espoir et qui nous donne le sourire. Devious est un livre à ne pas rater, tout comme la série Sinners dans sa globalité !

Merci à Harlequin pour ce service presse.

Publicités

Une réponse à “Sinners (t2) : Devious

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.