Secrets & Shadows (t1) : Deeper Than Need

Titre : Deeper Than Need (VO)
Auteur(e) : Shiloh Walker
Maison d’édition : St Martin’s Press, collection Paperback (Inédit en France)
Genre : Romantic Suspense
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Le temps guérit toutes les blessures
Impatiente de mettre son passé derrière elle, Trinity Ewing achète une vieille maison qui serait le refuge parfait pour son fil et elle, une fois qu’elle sera complètement rénovée. La dernière chose qu’elle veut est de rencontrer quelqu’un… mais l’entrepreneur qu’elle engage est d’une irrésistible distraction — et Trinity fantasme sur toutes les choses qu’ils pourraient faire derrière une porte close.
Le contact d’un homme aussi.
Noah Benningfield pensait avoir mis ses démons au placard. Mais quand il regarde Trinity, la tentation est trop forte pour la nier. Très vite, leur attraction se transforme en une chose qu’ils n’auraient jamais imaginé. Mais leur désir sera mis à l’épreuve quand un cadavre est découvert et que la mort peut arriver à chaque coin de rue. Est-ce que Trinity pourra faire confiance à Noah après tout ce qu’elle a vécu ? Ce qu’elle sait, c’est qu’elle ne peut pas vivre sans cet homme qui lui fait tant de bien…

Avis de Yuki :
Après les trois nouvelles autour de la famille Bell, et de la disparition de leur mère 15 ans plus tôt. L’auteure décide de s’attaquer à la disparition d’une famille et d’une jeune fille, 20 ans plus tôt, dans la même ville. (il ne fait pas bon de vivre dans cette ville).
Trinity vient d’emménager dans cette petite ville avec son fils, Micah âgé de 4 ans, quand un cadavre est découvert dans le coffre d’une voiture. Sa maison ayant besoin d’un grand coup de neuf, elle fait appel à Noah pour la rénover.
Dès qu’elle a posé ses yeux sur lui, ça a été le coup de foudre. Mais Trinity a appris la leçon il n’y a pas si longtemps : il faut se méfier des coups de foudre.
Noah a aussi eu un coup de foudre en voyant Trinity pour la première fois, mais c’est un homme torturé par son passé et hanté par son premier amour. Il accepte de travailler pour rénover la maison de Trinity, mais fait tout son possible pour ne pas trop l’approcher.
Mais quand un accident se produit, et qu’un cadavre est découvert. Le passé ressurgit et tout commencera à se dévoiler, engageant Noah à faire son deuil et à aller de l’avant.

Comme toujours avec Shiloh Walker, nous entrons tout doucement dans l’histoire pour ensuite, nous prendre une immense claque.
Ce qui est assez dommage est que la romance commence à peu près au même moment où le fil conducteur de toute la série se met véritablement en place, résultat, j’ai fini par ne plus apprécier l’histoire de ce couple qui se forme, car j’étais absorbé par l’autre histoire et je voulais en savoir plus.
Par contre, il me faut vous prévenir qu’ici le sujet est vraiment très sensible. Ce n’est pas comme dans sa série McKay, où il était question d’une petite rivalité passée. Ici, dans Secrets & Shadows le sujet est beaucoup plus grave, d’abord des jeunes hommes se suicident, d’autres encore trop
jeunes sont alcooliques et essayent de s’en sortir, puis nous découvrons l’origine de leurs mal-être. Cette révélation rendra cette série un peu glauque, mais ce genre de sujet — lourd et difficile à encaisser — est assez récurrent avec cette auteure.

En ce qui concerne les personnages, ce sont généralement les mêmes torturés qui cherchent le bonheur. Je n’ai pas vraiment réussi à accrocher avec le personnage de Trinity, c’est une femme des plus gentilles, intelligente qui fait du mieux qu’elle peut pour rendre son fils heureux, je n’ai pas trouvé le personnage suffisamment abouti, ni même suffisamment combatif.
Par contre Noah, qui est un homme particulièrement torturé et qui fera toujours passer le bonheur de son prochain avant le sien, est celui qui m’a fait tenir jusqu’au bout. Par contre, ce n’est pas un homme particulièrement futé, mais ça, ce n’est que mon avis personnel après avoir vu un gros spoile sur le troisième tome. Mais je ne vous dirai pas pourquoi et je ne vous donnerai même pas un indice.

Bien évidemment, avec les séries de Shiloh Walker, il y a un grand nombre de personnages dans ses romans, et tous ont une importance particulière.
J’ai eu des moments d’ennuis durant la lecture, surtout au début, je dois bien l’avouer, l’auteure aime prendre un peu trop son temps pour commencer son récit. Mais Shiloh Walker mène le suspense comme personne et l’histoire d’amour est assez sympathique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s