Guardian Protection (t1) : Singe

guardianprotection1Titre : Singe (VO)
Auteur(e) : Aly Martinez
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : New Adult / Romantic Suspens
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 19/20 ❤

Résumé :
Elle était mon cauchemar. Chaque fois que je ferme mes yeux, je la vois tomber dans cet enfer. Encore et encore, j’échoue à la sauver.
Je n’ai pas été capable de l’atteindre, et la culpabilité brûle seulement plus fort à chaque fois. Quatre ans plus tard, j’étais celui qui était inatteignable.
Les héros ne sont pas toujours des saints. Parfois, nous ne sommes rien deux plus que des pécheurs tourmentés poussés par des nuits sans sommeil et des cœurs plein de ténèbres.
Et puis je l’ai rencontré. Elle était une rêveuse qui arrivait à apaiser mes cicatrices et soigner mes blessures.
Mais alors que les flammes se rapprochent autour de nous, j’ai peur que je ne sois pas le bon homme pour la sauver. C’est jusqu’à ce que je me rende compte qu’elle était la femme pour laquelle je brûlerais le monde afin de la protéger.

Avis d’Ash :
Il faut se l’avouer, la première qui nous frapper dans ce livre c’est son titre vraiment intriguant, surtout à cause de sa signification française qui n’est pas sa traduction du tout. On se demande bien pourquoi ce titre, puis le résumé donne vraiment envie et on finit par se plonger dans la lecture sans retenue. Ce livre est tout simplement une tuerie qu’on refuse de refermer même une fois fini. Aly Martinez ne me déçoit jamais et cela a été véridique une fois de plus !

Jude est un homme brisé à plus d’un niveau. Quelques années plus tôt, après avoir bu quelques verres, il est appelé en urgence et se retrouve sur les lieux d’un incendie avec une jeune femme qui a besoin de son aide. Résultat ? C’était un véritable enfer et il a tout perdu en une soirée. Son travail, le respect des siens, sa confiance en soit et son corps en garde des séquelles, sans oublier les cauchemars récurrents qui l’empêche de dormir. Il a un nouvel emploi qu’il aime, une fille adoptive adorable, mais une ombre plane dans son esprit et son cœur. C’est un homme torturé très intense qui a du mal à se pardonner ses erreurs, il reste enfermé dans son esprit et a du mal à accepter les critiques et de lâcher prise. J’ai vraiment adoré Jude, aussi bien l’implacable garde du corps que le petit ami alpha très dominateur.

Rhion est l’autre côté de la pièce qu’est Jude. Elle est son Papillon, la jeune femme brûlée qu’il n’a pu aider. Des années se sont écoulées, elle a acceptée ses cicatrices et les a même sublimées, mais elle reste recluse pour d’autres raisons. C’est une jeune femme qui est assez épanouie sur certains points, mais totalement renfermée pour d’autres. Elle est tout aussi torturée et complexe que Jude, ils ont beaucoup en commun et elle s’en rendra compte bien  plus vite que lui. Elle a un humour tordu que j’adore tout particulièrement et son métier d’auteure permet de glisser quelques petites blagues et références sur des auteures que nous connaissons toutes. Il parait d’ailleurs qu’il faut demander à J.R. Ward pourquoi il y a un h dans son prénom xD C’est une grande romantique qui a du mal à faire face à la réalité, tout comme à s’ouvrir aux autres, ce qui finira par lui jouer des tours.

Pour le coup, la romance entre ces deux-là est vraiment compliquée et va se développer en plusieurs étapes, avec des rechutes et des obstacles très difficiles à surmonter. Ils sont avant tout liés par un traumatisme commun, un évènement qui a changé leurs vies à jamais. Ils ont certes des cicatrices physiques, mais les émotionnels sont bien plus profondes et surtout encore à vif. Ils vont se guérir mutuellement, non sans mal, et leur permettre à tout deux d’ouvrir les yeux sur eux-mêmes. L’attraction a beau être immédiatement, il y a trop de choses non dites entre eux pour qu’ils puissent profiter d’une relation purement physique, ce n’est pas du tout possible quand on sait ce qui les lie. Mais on ne peut nier que leurs ébats sont tout aussi brûlant que le moment qui les réunit pour la première fois. Pour ce qui est de l’érotisme et de la sensualité, on est très bien servis et cela a bien entendu un impact sur l’avancée de leur relation.

En dehors des soucis qu’ils ont tous deux à régler, que ce soit entre eux ou personnellement, il y a tout de même une intrigue externe, la raison pour laquelle Rhion est incapable de sortir de chez elle sans faire une crise d’angoisse. C’est aussi la raison pour laquelle elle a embauché Guardian Protection et pourquoi elle est aussi proche de ses membres. Ils sont d’ailleurs bien nombreux dans l’entreprise, presque tous des hommes magnifiques et célibataires, ce qui promet des tomes à venir tout simplement épiques ! Certains se démarquent bien plus que les autres, c’est surtout le cas d’Aidan Johnson, le taciturne aux tendances sociopathes qui nous étonne au fil des pages. Il y a le charismatique Devon qui est vraiment sympathique, le beau Alex qui semble avoir trouver chaussure à son pied et Leo, le patron de la boîte, qui est une figure paternelle pour tout le monde.

Le style d’Aly Martinez est toujours aussi magnifique avec des moments poignants qui succèdent à des instants de poésie ou de violences intenses.  Son histoire est addictive avec tout ces différents personnages auxquels on s’attache, mais surtout elle arrive à nous surprendre continuellement, que ce soit avec des révélations sur certaines personnes ou bien avec des retournements de situation totalement inattendus. Vivement la suite puisque deux autres tomes ont été annoncés et que l’épilogue de Singe nous permet d’avoir une petite idée sur les heureux élus.

Merci à Aly Martinez et TRSOR Promotion pour ce service presse.

14434856_766085270201123_8105739801148969279_oChallenge New Adult 2017 : Ash (4/30)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s