The Mercury Pack (t1) : Spiral of Need

mercurypack1Titre : Spiral of Need (VO)
Auteur(e) : Suzanne Wright
Maison d’édition : Montlake, collection Romance (Inédit en France)
Genre : Romance / BIT-LIT
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Ally Marshall n’est pas seulement une métamorphe louve, c’est une Voyante.
Mais une fille n’a pas exactement besoin de super pouvoirs pour comprendre que Derren Hudson déteste toutes les personnes de son genre. Le dédain sort pratiquement de tous les pores du Bêta de la meute de Mercure… du dédain mélangé à une grosse dose de désir. Et peu importe à quel point la beauté brute du mâle l’attire, c’est un appel de la nature qu’elle est décidée à ignorer.
Après une trahison de trop, Derren ne voit pas l’intérêt des Voyants, sauf Ally.
Forcé de jouer le rôle de son protecteur, il se retrouve intensément et passionnément attiré par cette femme qui réveil son instinct de la réclamer.
Et lorsque des ennemis prennent pour cible la meute, le don d’Ally pourrait bien être ce dont a besoin la meute de Mercure.
Peut-il mettre de côté son manque de confiance ou se forcera-t-il à tourner le dos à la seule femme qui fasse hurler sa bête intérieure ?

Avis d’Ash :
J’avouerais que je me suis jetée sur ce livre comme une morte de faim et cela pour une bonne raison : depuis l’instant où j’ai vu Derren dans La Meute du Phénix, j’ai totalement craqué pour ce taciturne à l’humour tranchant qui veille sur les autres dans l’ombre. J’étais en joie totale lorsque j’ai apprit qu’il aurait son propre livre et ça n’a pas rater du tout ! Ce livre est tout simplement excellent, une excellente rampe de lancement pour cette nouvelle série qui promet du beau !

Derren est donc le bras droit de Nick, sa bonne conscience en quelque sens. Bien qu’il ne voulait pas de son rôle, il en a enfin prit les responsabilités et cela lui réussit plutôt bien. J’adore ce personnage depuis le début et il ne m’a pas du tout déçu, on a revu ses côtés sombres et mystèrieux, on a découvert son passé et ses problèmes et surtout on a craqué pour ce mâle possessif et loyal. Même si son côté têtu peut nous donner envie de le cogner, cela reste assez compréhensible (mais je n’en dirais pas plus !)

Et c’est Ally qui va souvent faire les frais de son mauvais caractère. Alors qu’elle est de nature douce et généreuse, le fait qu’elle soit une voyante lui complique bien la vie. Sa caste a une très mauvaise réputation et manque de bol, ses liens familiaux rajoutent une dose au côté compliqué de sa vie, sans parler de son ex. C’est une jeune femme à laquelle on peut facilement s’attacher, elle peut sembler fragile mais elle est très puissante et courageuse. Elle contrebalance bien Derren et elle n’a pas peur de lui répondre, ni de le mettre face au fait accomplit.

Leur couple va bien évidemment connaitre des hauts et des bas, c’est de véritables montagnes russes avec eux. Entre les non-dits, les quiproquos, les rumeurs ou les secrets, ces deux-là ont sacrément besoin de travailler leur confiance en l’autre. Cependant, leur nature va vite prendre le dessus, leur faire comprendre que ça ne sert à rien de lutter contre leur attirance. Comme on pouvait l’attendre de la part de Derren, c’est très chaud entre eux et surtout il y a un gros jeu de domination.

Bien entendu, en plus de la romance qui est très importante avouons-le, il y a un fil rouge avec le danger qui pèse sur la meute de Mercure. Un ennemi dans l’ombre veut leur mort et il se pourrait bien qu’on connaisse déjà son identité. Mais ce que j’ai le plus aimé, c’est le fait qu’on en apprenne davantage sur l’univers des métamorphes, les lois des meutes, les liens entre elles et surtout sur les voyants qui n’avaient pas forcément une belle image jusqu’à présent.

On se retrouve avec un livre qui est du 100% Suzanne Wright, on ne peut pas se tromper sur l’auteure. Entre scènes de sexe débridées, franc parler parfois vulgaire, un humour cinglant et de l’action à revendre, on retrouve ce qu’on aime dans La Meute du Phénix. Avec les différentes intrigues qui se croissent, avec les liens avec l’autre meute et divers couples qui se forment, on en a pour notre argent et on savoure notre lecture. Un excellent livre que je ne peux que vous recommander chaudement de lire lorsqu’il sera disponible en français pour les frileuses de la VO.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s