Le Dôme (t1) : La loi du Dôme

ledome1Titre : La loi du Dôme (VF) / Breathe (VO)
Auteur(e) : Sarah Crossan
Maison d’édition : Bayard, collection Jeunesse
Genre : Young-Adult / Science-fiction
Parution : 2016 (France) / 2012 (USA)
Note : 14/20

Résumé :
Les arbres ont été éliminés de la terre et l’oxygène s’est raréfiée, provoquant des millions de morts… Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s’est constitué autour d’un Etat totalitaire et d’une société, Respirer Inc. qui contrôle l’air que les habitants respirent. Tout en haut de l’échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l’oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d’air qu’ils respirent… Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l’intérieur du Dôme. Elle est en danger et doit fuir, à l’extérieur. Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une Auxiliaire, partis camper hors du Dôme et leur demande de l’aide…

Avis de Tora :
Au premier abord, ce qui choque est le titre. On ne peut s’empêcher de penser à l’œuvre de Stephen King, et ce jusqu’à la lecture des premières lignes (ou du résumé), qui révèle une intrigue différente. Sur ce point-là, Bayard aurait mieux fait de garder le titre original Breathe. La ressemblance du titre entre cette œuvre et celle du maître King déstabilise, et par la même occasion engendre une question sur un possible plagiat. Heureusement, le résumé apporte un soulagement.

Après le Changement, les survivants habitent sous des dômes, permettant de respirer. Seuls les Preniums ont accès aux privilèges de l’oxygène, les Auxiliaires, doivent se contenter du minimum. L’oxygène se faisant rare, les libertés et les droits des deux parties sont si inégaux. Alors que Alina décide de faire changer les choses en décidant de rejoindre le RATs, les résistants considérés comme des terroristes, Béa choisis de défendre ses valeurs de l’intérieur en essayant de devenir l’un des dirigeants. Sauf que sous le dôme, aucune pitié pour les Auxiliaires, seuls les Preniums comptent.  Un jour, alors que Béa et son meilleur ami Quinn, un Prenium, veulent partir camper à l’extérieur du dôme, ils rencontrent Alina. Recherchée, elle fuit à l’extérieur avec l’aide de Quinn et Béa. Ils vont découvrir à leur dépends, que le dôme et l’extérieur cachent bien des choses. Mais vont-ils fuir la réalité, ou au contraire s’engager dans cette bataille inévitable ?

Sarah Crossan dépeint un monde à la fois dystopique et futuriste, dans lequel on peut se reconnaître. la forte poussée écologique de l’intrigue n’est pas anodine. D’actualité, elle nous pousse à nous poser de questions, et ainsi s’imaginer dans un futur proche dans cette situation. Bien qu’elle manque d’originalité, celle-ci est découpée en cinq parties exposant une évolution vers la décadence de ce monde si « parfait » en façade. A travers un monde totalitaire et trois personnages percutants, l’auteur réussit à nous plonger dans son histoire. Cependant, on regrette de ne pas avoir des points de vue de certains personnages tels que Silas, le cousin d’Alina, ou encore Dorian bien qu’il n’apparaît qu’au tiers de l’histoire.

Le récit est haletant, s’enchaînant trop vite. A la fois jouissif et désolant lorsqu’on aimerait davantage de pauses. Haletant, mais pas imprévisible. L’histoire est fluide, chaque évolution n’est pas une surprise. Elle reste tout de même intéressante, les personnages se retrouvent obligés de faire des choix pouvant nuire au soi-disant bien-être du dôme. Un bon livre jeunesse, une agréable lecture bourrée d’une intrigue effrénée, avec une sombre fin annonçant une suite plus complexe.

Merci à Babelio et Bayard pour ce service presse !

challengeYA5Tora : 2/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s