Devil’s Isle (t1) : The Veil

devilsisle1Titre : The Veil (VO)
Auteur(e) : Chloe Neill
Maison d’édition : NAL, collection Trade (Inédit en France)
Genre : Urban Fantasy
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20 ❤ [Ash : 18/20 ❤ ; Jinxx : 17/20 ❤ ]

Résumé :
Claire Connolly est une bonne fille avec un dangereux secret : c’est une Sensitive, une humaine maudit par la magie qu’elle aspire depuis le Voile. Claire sait que révéler ses dons entraînerait son emprisonnement à Devil’s Isle. Malheureusement, cacher ses pouvoirs l’a rendu dangereuse sans entrainement, ni concentration.
Liam Quinn sait d’expérience que la magie transforme les faibles en monstres, et il n’a pas de temps à perdre avec une Sensitive sans contrôle de sa force. Mais lorsqu’il voit Claire utiliser son pouvoir pour sauver une humaine d’une attaque, alors qu’elle était à la vue de tous dans le Quartier Français, Liam décide de l’emmener à Devil’s Isle et lui apprendre ce dont elle a besoin. Même si la sortir de se route n’est pas la même chose que de se la sortir de l’esprit.
Mais lorsque le Voile est sur le point de se déchirer à nouveau, Claire et Liam doivent coopérer afin d’arrêter cela et protéger la Nouvelle-Orléans des flammes de la guerre…

Avis de Jinxx :
Hum… voilà un livre fort intéressant.
On suit l’aventure d’une femme du nom de Claire Connolly. Qui est-elle ? Et bien… C’est une sensitive. Qu’est-ce que c’est que ça ? Ah ça, vous le saurez en lisant ce petit livre.
Non plus sérieusement, l’histoire était intéressant à suivre. Je ne dirais pas au top, ni génialisime, mais il attise la curiosité quand même.
Le personnage de Claire est loin d’être énigmatique, par contre ce qu’elle est, ouais là il y a de quoi se pose pas mal de questions. D’ailleurs, on a plein de questions sans réponse concernant cette histoire.
Pour en revenir à Claire, c’est pas une neuneu. Elle sait se battre, elle a des convictions et ne fait confiance qu’à ses meilleurs amis : Gunnar et Tadji. Antoine Lafayette Gunnar Landreau est gay (avec un nom pareil on n’en doute pas, non non, ne lancez pas des pierres *se cache*) et c’est un mec qui a son caractère. Il n’hésite pas défendre les deux filles de la bande. Tadji, on la voit pas trop mais on sait qu’on peut lui faire confiance surtout quand on sait se qui se passe dans la suite de l’histoire.
Liam Quinn, beau gosse, chasseur de prime. L’homme qu’on aimerait avoir, malheureusement sa carrière passe avant le relationnel. Il a à peu près le même passé que Claire. C’est pour cela qu’il y a cette alchimie entre eux. Il n’y a pas grand chose à dire sur Liam pour l’heure car il agit plus entant que soldat qu’autre chose, même si parfois, il envoie quelques petits signes à la belle rousse Claire.
Sinon, niveau ambiance, on est prit dans l’histoire du début à la fin. Les questions sont là : qui est le méchant ? Pourquoi faire ça ? Broussard t’es un enfoiré ?
Ah ben tiens, je ne vous ai pas parlé des méchants. Il y en a deux : les méchants sans intérêt mais qui sont là pour nous faire chier (les Conteinments, agents gouvernementaux) et les méchants badass qui intriguent pas mal (les wraith et les Comtac). En tout les cas, ces deux-là cachent bien leur jeu.
Bref, j’ai hâte d’en savoir plus sur ce monde magique et Happy War Night!!!!

Avis d’Ash :
Chloe Neill est une auteure que je connais déjà assez bien et dont j’apprécie la plume, c’était donc avec très grand plaisir que je voulais découvrir sa nouvelle série et si elle cartonnerait autant dans l’Urban Fantasy. La réponse est assez simple : oui ! Ce livre, même série dans son ensemble de ce qu’on peut voir et deviner, a un énorme potentiel et est vraiment bon.
Claire est une jeune femme intrigante, pleine de volonté et indépendante, elle a su se faire une place dans le Quartier Français. Appréciée, elle peut compter sur un groupe d’amis fidèles, mais elle cache un important secret : c’est une Sensitive. Elle a des dons surnaturels, ce qui peut la faire emprisonner dans un monde où les humains haïssent et craignent le paranormal. On accroche bien à sa personnalité, elle a du chien et ça se ressent dans son point de vue.
Tout autour d’elle, il y a tout un tas de personnages plus ou moins importants, alliés et ennemis. Liam est bien entendu le plus important, le beau chasseur de prime plein de charisme qui va la sauver plus d’une fois et lui faire découvrir Devil’s Isle, l’univers que cache le gouvernement. Gunnar et Tadji sont les meilleurs amis de Claire, bien qu’ils n’aient pas la même importance dans l’histoire. En cours de route, on rencontre plusieurs personnages intéressants comme Nix, Malachi, Burke ou encore Mos. J’espère les revoir par la suite.
Mais la meilleure partie du livre reste son intrigue globale et son univers. Il y a tout un tas de créatures différentes qui existent dans un monde parallèle, qui est en guerre avec les humains. Certains humains ont des dons surnaturels et les wraiths courent dans les rues en attaquant des gens. Pendant ce temps le Conteinmant semble cacher bien des choses. On navigue au cœur de tout cela avec Claire, découvre le tout en même temps qu’elle.
Du début à la fin, on ne peut pas lâcher le livre. On a tout un tas de questions en tête, sans parler des hypothèses sur tout un tas de choses différentes. Une chose est certaine, c’est que j’ai hâte de lire la suite, de savoir si la paranoïa est toujours de mise, si le Voile va tenir le coup, si Liam et Claire vont enfin se jeter à l’eau !!

Merci à Penguin Group pour ce service presse !

Publicités

2 réponses à “Devil’s Isle (t1) : The Veil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s