Le Livre de Saskia (t1) : Le Réveil

livresaskia 1Titre : Le Réveil (VF)
Auteur(e) : Marie Pavlenko
Maison d’édition : Scrineo, collection Jeunesse / PKJ, collection Jeunesse / Pocket, collection Fantasy
Genre : Young Adult / Fantastique
Parution : 2011 (France : Scrineo) / 2013 (France : PKJ) / 2013 (France : Pocket)
Note : 16/20

Résumé :
Saskia fête ses dix-huit ans et s’apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Dans sa maison en bordure de forêt, elle mène une vie des plus ordinaires. Ordinaire, vraiment ?
Si c’était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ?
Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé ?
Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue incongrue ?
Peu à peu, Saskia plonge au cœur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes.
La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence…

Avis d’Ash :
Que dire de ce livre que j’ai beaucoup apprécié ? D’une part, je tire mon chapeau pour le choix osé d’utiliser des mythes connus de tous comme les Anges et de les modifier à sa convenance, en y ajoutant de la créativité, en plus d’un décors totalement inattendu : l’Inde. D’une autre part, Marie Pavlenko m’a prouvé une fois de plus que la France est une terre de fantasy avec une tonne d’auteurs et d’œuvres qui valent le détour.

Saskia est une adolescente qui semble tout ce qu’il y a de plus banale. Adoptée toute jeune en Inde (d’ailleurs cette partie de l’histoire est une aberration dont on a pas encore la réponse), élevée par une mère célibataire aimante et une solitaire qui le revendique, c’est une personne loyale, généreuse, courageuse et curieuse. Plus d’une fois elle m’aura fait suer et rêver, en plus de mourir de rire avec sa répartie colorée et ses références. C’est un personnage auquel j’ai immédiatement accroché et que j’aime voir se dévoiler, évoluer et se battre.

Les personnages secondaires sont presqu’aussi important que Saskia, car ils nous permettent soit de comprendre l’univers étrange qu’elle découvre, ou bien sont des alliés précieux afin qu’elle garde un semblant de vie normale. Tod et Mara représente ce nouveau monde qui s’ouvre devant elle. Bien qu’au début elle a eu peur de lui, du fait qu’il lui veuille du mal, très vite Saskia n’a pu que craquer pour Tod et nous aussi sur le chemin. Il a du charme, de l’humour et semble sincère. Mara est une jeune fille mystérieuse, ennemie naturelle de Tod et une bien étrange amie. Jusqu’à la fin, on reste dans le flou la concernant.

Côté vie normale, elle peut compter sur sa mère qui bien que peut présente à cause de son métier, est toujours de bon conseil. Julie, sa meilleure amie, vit maintenant en Inde, mais reste une confidente de choix. Les proches de Saskia sont loin d’elle la plupart du temps et c’est pourquoi l’amitié de Domitille et Antoine est essentielle. Ils sont la raison pour laquelle elle garde un pied dans la réalité, une vie d’adolescente comme les autres.

Malgré le fait que la romance est typique des romans YA et qu’il y a certaines facilités gênantes, comme le coup de foudre, la rapidité des sentiments et évolution du couple, ainsi que l’adaptation au surnaturel de la part de Saskia, on passe outre tout cela grâce à l’imagination incroyable que l’auteure a développé dans l’histoire et la mythologie la concernant. Saskia se retrouve en plein coeur d’une guerre fratricide entre divers Enkidare, les Gardiens et les Faucheurs. Bien qu’ils soient à l’origine de la même espèces, des espèces d’Anges, ils se vouent une guerre sans merci, jusqu’à ce qu’ils pensent que Saskia est la clé d’une vieille prophétie.

J’ai beaucoup apprécié suivre les découvertes de Saskia, ses appréhensions, ses problèmes de cœur, son apprentissage. Et le style d’écriture y est pour beaucoup avec son classicisme et le choix d’utiliser des termes directs. L’action ne s’arrête pas un seul instant, même les périodes de « calmes », ne sont que des trompe-l’œil. Je suis assez pressée de lire la suite, surtout avec le petit cliffhanger final. Un livre à lire et à découvrir que je recommande bien évidemment !

Merci à vivivamp pour cette lecture commune !

challengejeunesseYA439/50

Publicités

Une réponse à “Le Livre de Saskia (t1) : Le Réveil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s