The Fourth Talisman (t3) : Monstrum

Titre : Monstrum (VO)
Auteur(e) : Kat Ross
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Fantasy / Romance
Parution : 2018 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Dans la Mer Blanche charriée par les vagues, la destructrice de réalité et la mer des monstres, un bateau emmene Nazafareen et Darius pour l’île des Marakai, où une femme sage du nom de Sakhet-ra-katme garde le secret des talismans depuis des siècles. Mais un autre les cherche aussi, un homme né dans la prison brutale de Kiln, qui planifie d’utiliser les talismans afin de libérer les Vatras et leur roi fou. Entre eux se tient une jeune fille Marakai, ignorant son propre pouvoir. Depuis les salles de trésors sous le clair de lune des Îles au palais flamboyant de l’Empereur de Tjanjin, Nazafareen et Darius font face à leur ennemi le plus vicieux et mortel jamais rencontré.
Dans les vastes montagnes de Val Moraine, les suivants de la Pythie sont sur les pas d’un autre talisman, celui du clan Danai. Enfermé derrière un épais mur de glace, tout devient fou, le chaudron parfait pour la suspicion et la trahison de Thena, qui voit une chance de rattraper son échec et de ramener le talisman à Delphes. Elle sera alors libre de se laisser aller pour son obsession tordue envers Darius et le faire payer.
Et à Samarqand, Javid est attiré dans les courants traîtres de la succession royale. Quand le vieux roi décéde et que son fils monte sur le trône, la profondeur de la dépravation du prince devient claire. Un voyage vers le nord révèle la source de l’enchantement de poussière auquel il est addict et laisse Javid avec un choix impossible.

Avis d’Ash :
A chaque nouveau tome, Kat Ross arrive à me surprendre avec la qualité de son univers qui ne cesse de s’enrichir. On rencontre de nouveaux personnages, de nouvelles légendes, de nouveaux décors et des nouvelles intrigues. On ne s’ennuie pas un seul instant et surtout on en prend plein les yeux avec les diverses révélations et rebondissements auxquels on a le droit ! Nazafareen et Darius ne sont pas encore au bout de leur surprise et la vie calme de couple, ce n’est clairement pas pour tout de suite.

Nazafareen commence peu à peu à regagner certain morceau de son ancienne vie mais ses souvenirs semblent toujours aussi perdus, son lien avec Darius se renforçant, mais on sent bien qu’elle pourrait bien finir par craquer et pas dans le bon sens. Il en va de même pour Darius qui ne s’en est pas du tout sortis intacte de sa rencontre avec Thena, il n’est plus le même et sa relation avec Nazafareen pourrait devenir malsaine s’il ne se reprend pas. Mais ce couple qu’on commence à si bien connaitre et apprécier, ne sont pas les seuls à avoir la parole, à avoir un impact sur l’avenir de Nocturne.

Javid est un personnage que j’ai adoré dans le tome précédent et j’ai adoré le suivre dans son enquête, voir comment il allait survivre en eaux troubles. Culach, c’est la même chose, il est de plus en plus intéressant et intriguant, son couple avec Mina y étant pour quelque chose d’ailleurs. En parlant de Mina, plus le temps passe et moins je supporte la bêtise de Galen… Tout comme Victor qui est bien trop arrogant pour son bien. Thena est vraiment flippante et tordu à souhait, tout comme l’Oracle qui surprend bien que les indices étaient éparpillés un peu partout.

Il y a tellement de personnages qu’on ne sait plus du tout où donner de la tête. On découvre le peuple si étrange des Malakai, ces êtres de l’eau qui ne se coupent pas des hommes. Tout comme les daevas du feu qui passent enfin à l’action, le pot aux roses est dévoilés et ça promet du beau pour la suite. Pourtant les daevas ne sont pas les seuls à risquer de tout faire exploser. Les humains avec leurs diverses dictatures sont au bord de la rupture, surtout avec les différents trafics et avancées technologiques qui modifient l’équilibre des forces.

Avec son style travaillé et une créativité folle, Kat Ross m’a fait plongé une fois de plus dans son monde incroyable où la différence peut être une force et bien des thèmes sur les relations et la vision de soit sont abordés. Bien que les choses se concluent de façon assez brutale dans ce tome, on a plus que hâte de lire la suite, de savoir comment va évoluer la situation intenable dans laquelle se trouve tout ce petit monde. Les révélations nous laissent sur des charbons ardents et on ne peut pas s’empêcher de créer les hypothèses les plus folles !!

Merci à Kat Ross et Xpresso Book Tours pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.