Le Pâtissier de mes rêves (t1) : Le Pâtissier de mes rêves 1

Titre : Le Pâtissier de mes rêves (VF) / ケーキ王子の名推理 (VO)
Auteur(e) : Takafumi Nanatsuki et Ichigo Takano
Maison d’édition : Akata, collection So Shôjo (VF)
Genre : Young Adult / Light Novel / Romance
Parution : 2018 (France) / 2015 (Japon)
Note : 14/20

Résumé de la série :
Ce jour-là, tout aurait dû bien se passer pour Miu. Hélas, lors de son rencard, la lycéenne se fait larguer… Dépitée, elle décide de se consoler en s’adonnant à son passe-temps préféré : manger des gourmandises !! Ses pas la mèneront à l’entrée d’une pittoresque pâtisserie dont elle ignorait jusqu’alors l’existence. Pénétrant dans le mystérieux établissement, elle constate avec stupeur que le beau Hayato y travaille. Camarade de lycée connu pour sa froideur sans égale, ce dernier s’avère surtout être un apprenti pâtissier de talent, dont les créations effacent les soucis de tous ceux qui les goûtent ! Se découvrant un intérêt commun, Miu et Hayato deviennent amis. ils ne savent pas encore que la recette de l’amour est peut-être déjà en train de leur préparer des tours…

Avis d’Ash :
Je fais partie de la génération Dorothée et bien des années plus tard, les mangas et tout ce qui touche à la culture japonaise continue à faire partie de ma vie et c’est pourquoi lorsqu’une Light Novel est publiée en France, je n’y réfléchis pas à deux fois et je la lis. Alors si c’est Ichigo Takano, l’auteure de l’énorme succès Orange, qui s’occupe des illustrations, c’est banco ! Mais j’y reviendrais plus tard 😉

Miu est une jeune fille pleine de vie, bonne vivante qui adore les pâtisseries plus que tout au monde, c’est pourquoi le jour où son petit ami la plaque, elle ne pense qu’à une seule chose : trouver un excellent gâteau afin de guérir son cœur brisé. Sa passion pour la pâtisserie lui a permis de se développer un palet hors du commun et c’est comme ça qu’elle va se rapprocher de Hayato. Miu peut paraitre simplette et lise, mais elle n’a pas sa langue dans sa poche lorsque c’est nécessaire et elle comprend les choses rapidement, si ce n’est intuitivement.

Hayato est le « Prince » de son lycée et bien que lui et Miu soit de la même année, il ignore totalement qui elle est. Il est froid, insensible, si ce n’est pas horrible avec les autres. Il n’a qu’une seule chose à l’esprit, devenir le plus grand Pâtissier et il suit une formation avec un des plus grands noms du milieu afin d’y arriver. Tout comme Miu, il va s’avérer qu’il est bien loin de l’image stéréotypé qu’il renvoie. Passionné par ce qu’il fait, il va se rapprocher de la jeune fille qui a bon goût et qui est franche lors des dégustations.

Pour le moment on ne peut pas réellement parler de romance. Miu sort d’une relation qui s’est mal finie et Hayato a d’autres choses en tête, et pourtant ils tendent tout deux vers ce type de relation. Miu n’est pas insensible au charme du Prince et ce dernier commence à l’apprécier à sa juste valeur. Il y a d’ailleurs certaines scènes assez amusantes qui jouent sur le quiproquo et le fait que les autres pensent qu’ils sont un couple. C’est là qu’arrive tous les stéréotypes japonais qu’on voit dans les mangas avec les choses à faire que si tu es en couple, l’impossibilité du beau gosse à parler à une fille si elle n’est pas sa petite amie et bien d’autres encore. Tout est codifié au Japon et cela se ressent dans l’histoire, et même dans le style d’écriture, cela peut être sympa mais je trouve que ça empêche l’auteure d’avoir accès à certaines possibilités pour ses personnages.

La lecture est plaisante dans son ensemble, peut-être un peu trop « gamin » dans certains cas, pourtant tout ce qui touche à l’univers de la pâtisserie a bien été écrit, on se retrouve plonger dedans avec une Miu émerveillée qui ne cesse d’apprendre des nouvelles choses. Petit plus à la fin de chaque chapitre, c’est une petite histoire sur la pâtisserie mis en avant dans le chapitre en question et j’ai trouvé que c’était une bonne idée. Par contre j’ai été frustré par l’inexistence d’illustration, ce qui est vraiment contre nature une LN. Dans tous les cas, je lirais le second et dernier tome à sa sortie car la fin laisse sous-entendre de gros changements à venir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.