Le rythme (t1) : Esclave du rythme

Titre : Esclave du rythme (VF) / Slave to the Rythm (VO)
Auteur(e) : Jane Harvey-Berrick
Maison d’édition : Juno, collection MF (VF)
Genre : Dark Romance
Parution : 2018 (France) / 2016 (USA)
Note : 19/20 ❤

Résumé :
DANSE. Armes.
MUSIQUE. Balles.
RYTHME. Douleur.
Musique dans ma tête, danse dans mon corps, le rythme de mon cœur. Jusqu’où peut-on tomber en seulement un mois ? À quelle vitesse l’esprit humain peut-il être brisé ? Où peut se cacher le démon en plein jour ? Ash veut danser. Il en a besoin. Pour laisser derrière lui une vie faite d’attente et de devoir, pour libérer son esprit. Mais la vie n’est jamais aussi simple. Chaque pas est un voyage sur une nouvelle route. Pour chaque action, il y a une réaction. Chaque décision a une conséquence. Et quand vous rencontrez la mauvaise personne, qui sait ce qui peut arriver. Laney tolère ses limites, elle les repousse doucement. Mais quand Ash fait irruption dans son monde à travers la violence et la rage, cela entraîne une réaction en chaîne à laquelle aucun d’eux ne s’attendait.

Avis de Jinxx :
Mon premier Jane Harvey-Berrick en vf. Pour le moment, je ne suis pas déçue de la traduction. Ni de la couverture. Bravo Juno !
Maintenant, passons au vif du sujet. Juno a bien fait de mettre un avertissement au début du roman car je dois bien le reconnaître que j’ai été pas mal énervée et stressée par le roman.

Pourquoi stressée ? L’histoire d’Ash n’est pas anodine. Elle est connue mais personne n’ose en parler de peur de représailles et surtout pour leur vie. Tout au long de sa mésaventure, j’avais extrêmement peur pour sa vie. On vous promet de l’espoir et vous finissez comme une merde. Plus j’avance et plus le stress continuel m’envahissait. Je ne savais où toute cette histoire allait nous mener et même la rencontre avec Laney n’a pas changé avec mon état d’esprit. Non au contraire, leur couplé était angoissant avec plein de situations qui n’arrangeait en rien leur vie. Entre dispute et doute j’étais servi.

D’ailleurs, ça nous emmène au problème numéro 2 : énervement. Les deux protagonistes étaient relou. Pas au début de l’histoire mais juste quand ils ont commencé à se fréquenter. Des l’instant où leur relation commence, c’était des crises sur crises. Au bout d’un moment, ça devient très lassant. Mais c’est surtout dû à ma façon de voir les disputes. Dans la réalité, j’aime pas. Ça m’énerve, ça m’angoisse. Donc forcément, quand on a deux têtes de mules, ça me démoralise.

Sinon en point positif (parce que oui, il y en a quand même), Jane à une fois de plus conquis mon kokoro !!! Sa plume est d’un style que je ne pourrais égalé. Les personnages, malgré leurs défauts, sont bien mené. Les scènes sont parfaitement bien travaillées et la romance n’est pas si mal après tout (même si celle d’Undefeated était plus intéressante à suivre.). La danse (qui reste quand même un élément principal à cette histoire) est fort présent et pas un chapitre n’y échappé et ça j’aime bien. Jane aime le brut, aime quand ça tape fort et ça la réussi. Je me demande si mon petit cœur va pouvoir la suivre dans cette lancée. Mais… Je pense que oui après tout 🙂 hâte de la voir à la Rare !

Merci à Juno pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.