Be Mine (t2) : Be Yours

Titre : Be Yours
Auteur(e) : N.C. Bastian
Maison d’édition : Harlequin, collection &H
Genre : New Adult / Romance / Contemporain
Parution : 2018 (France)
Note : 11/20

Résumé :
À l’ombre du danger fleurissent les plus belles histoires d’amour
Les hommes. Si la vie de Mendy est aujourd’hui si chaotique, c’est à cause d’eux. D’abord, à cause de Tucker, le beau motard avec qui elle a passé une nuit torride il y a quelques années et qui a décidé de faire comme si de rien n’était dès les premiers rayons du soleil. Depuis, leur relation se résume à jouer au chat et à la souris. Mais cette parenthèse aussi frustrante qu’excitante va bientôt se terminer, car Andy, son ex violent, vient de sortir de prison, déterminé à se venger de celle qui l’a trahi. Désormais, et bien que cette situation révolte Mendy, sa vie ne tourne plus qu’autour de ces deux hommes, que tout oppose, mais qui sont tout aussi dangereux : l’un pour sa vie, l’autre pour son cœur.

Avis de Yuki :
J’avais lu le premier tome, je me suis dit que j’allais lire également le second pour voir si l’auteure s’était améliorée. SPOILER ALLERT : Non, je me suis tout autant ennuyée qu’avec le premier tome, c’était même pire que le premier tome pour moi.

Mendy fête l’union de sa meilleure amie avec son beau biker. Durant cette soirée, elle s’amuse et essaie au mieux d’éviter le contact avec Tucker, son grand amour qui lui a brisé le cœur il y a plusieurs années. Mais cette belle soirée de fête va tourner au cauchemar pour Mendy quand elle reçoit un appel d’une personne dont elle espérait ne plus avoir de contact : Andy.
Andy était son petit ami pendant un bon moment, mais il était violent, et elle avait fini par avoir peur de lui. Andy s’est retrouvé en prison, et Mendy pensait que plus jamais il ne l’approcherait.
Mendy pensait pouvoir gérer le problème Andy toute seule, mais c’était sans compter Tucker qui a décidé que maintenant, il ne lâcherait plus Mendy.

Alors, l’intrigue est pas mal. Si si, j’avoue que l’ex violent qui vient de sortir de prison et qui cherche à se venger c’est vraiment intéressant. Les flashbacks qui narrent la façon dont il a terminé en prison, etc… sont vraiment intéressants.
Par contre, on se retrouve dès le début du bouquin avec une « quête spirituelle », pitié !!!! Alors bon, elle n’est pas comme celle du premier tome et ce n’est pas plus mal. Mais ce délire de voir l’avenir en fumant amène le livre dans la fantaisie, alors soit l’auteure se fait un roman fantasy soit elle fait une romance avec des faits logiques. Mais faut arrêter ce genre de chose.

Le roman est écrit comme le premier tome. Il y a plusieurs parties à chaque fois narrées par un des personnages. Soit Mendy, soit Tucker.
Mendy est un personnage qui m’a plus pris la tête qu’autre chose. Au début je la trouvais marrante, mais elle a vite fini par me sortir par les yeux. Par contre, il faut quand même avouer qu’elle finit par être assez badass, mais ce n’est que pour un court instant.
Tucker a un peu le même caractère que son ami Alex. Honnêtement, si on met juste leur dialogue et certains de leurs passages dans y mettre les noms, on n’arriverait pas à les confondre.

L’intrigue est plutôt intéressante, mais l’écrite gâche le plaisir de la lecture. J’aime quand il y a une cohérence entre les personnages et leurs dialogues. Alors, lire des bikers ou des personnes n’ayant pas fait de grande étude universitaire utiliser un langage plutôt soutenu pour leurs dialogues, je trouve que ça ridiculise tout le livre, car ça ne correspond absolument pas aux personnages.
Continuons dans les points négatifs en parlant de cette couverture. Mendy est censée être un personnage toujours souriant, enjoué, etc…, même si elle a de gros problèmes durant le roman, elle continue à garder le sourire en face de ses amis. Alors on peut m’expliquer pourquoi la femme sur la couverture essaie de jouer les durs ? Mais bon, j’ai bien ri en la regardant.

Pour terminer, Be Yours est clairement un cran en dessous que Be Mine, et c’est aussi le dernier tome de la série d’après un message de l’auteure. Pourtant, elle avait suffisamment développé des personnages secondaires pour écrire leurs histoires.

Merci à Harlequin pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.