Slow Burn (t2) : Melt for You

Titre : Melt For You (VO)
Auteur(e) : J.T. Geissinger
Maison d’édition : Montlake Romance (Inédit en France)
Genre : New Adult / Romance / Contemporain
Parution : 2018 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Joellen Bixby a un rendez-vous tous les dimanches…. Avec son chat, un pot de crème glacé tout en rêvant du beau Micheal Maddox. Elle serait prête à tout abandonner pour gagner le cœur de ce directeur insaisissable, mais comment pourrait-elle attirer son attention quand elle se fond parfaitement avec ses murs de bureaux ? La réponse pourrait être plus proche qu’elle ne le pense. Cameron McGregor est un écossais tatoué, prétentieux et capitaine de l’équipe de rugby. Il vient juste d’emménager à côté de chez Joellen. Il n’est pas du tout son genre — vraiment pas — mais le playboy notoire décide de lui offrir son aide pour apprendre à cette femme qui fait tapisserie tout ce qu’il sait pour attiser le désir. Même si beaucoup de femmes ont froissé le kilt de Cam, Jo est spéciale. Bien loin du vilain canard qu’elle pense être, aux yeux de Cam, elle est drôle, vive et sexy sans le moindre effort. Maintenant, grâce à lui, Jo prend confiance en elle et arrive à atteindre l’homme de ses rêves. Malheureusement pour Cam, il vient tout juste de pousser la femme de ses rêves dans les bras d’un autre homme. Et maintenant, il va mener le combat de sa vie pour récupérer sa belle.

Avis de Yuki :
Deuxième tome de la série Slow Burn sur les contes de fées revisités de J.T. Geissinger. Cette fois-ci, nous avons le droit au Vilain petit canard.
Joellen Bixby est une trentenaire travaillant dans une maison d’édition et qui fantasme sur son beau patron. Le beau, gentil et adorable Michael Maddox. Et cela fait plus de 10 ans qu’elle est amoureuse de lui, mais lui vit des jours paisibles avec sa femme.
Un soir, rentrant d’une dure journée de travail, Joellen est dérangée par la musique beaucoup trop forte de son voisin. En allant lui demander de baisser le son, elle tombe face à un torse nu musclé qu’elle ne connait pas. Et pour cause, son voisin a échangé son appartement avec un écossais pour un mois. Non content d’être particulièrement beau, son voisin est aussi prétentieux, et au plus les jours avanceront, au plus il n’hésitera pas à s’incruster chez sa voisine pour manger avec elle sans lui demander son avis, et même à kidnapper son chat pour la forcer à lui faire un manger.
Quand leur relation commence d’un très mauvais pied, Cameron deviendra un peu plus gentil et essayera de l’aider à atteindre ses objectifs : perdre du poids et conquérir le cœur de Micheal.

Tout au long du roman, je me suis dit « il y a un truc qui ne va pas du tout ». J’ai fini par comprendre la raison de ma gêne au bout de 10 chapitres : il n’y a aucun chapitre du point de vue du personnage masculin. Ce qui est étrange, l’auteur aime mettre les points de vue des deux personnages. Pour autant ce n’est pas la première fois qu’elle s’adonne à ce genre de chose. Mais c’est toujours étrange, surtout que pour le premier tome de la série il y avait les points de vue des deux personnages principaux.

Mais revenons au roman, d’abord j’aimerai clarifier un point que je n’ai pas précisé dans mon « super résumé de la mort qui tue », au tout début du roman (donc ce n’est pas un gros spoil), Micheal, le patron de Joellen, lui annonce qu’il compte divorcer de sa femme. Voilà, c’était une
précision qui me tenait à cœur, je n’ai pas envie que le personnage de Joellen soit détestée pour ce petit détail, car elle ne tente pas sa chance avant cette annonce.

Bref, Melt For You est la version revisitée du Vilain petit canard et je vous assure que j’ai fini par le comprendre simplement parce qu’un personnage plus que secondaire appelle Joellen « Canard ». C’est une version très plaisante, je n’ai jamais aimé certaines versions de ce conte, où la jeune femme n’est aimée et courtisée qu’une fois qu’elle est devenue « jolie », ici, elle fait des efforts, mais ne perds pas ses kilos en trop d’un coup de baguette magique.

Joellen est une femme à fort caractère qui n’a strictement aucune confiance en elle et qui ne se trouve pas attirante pour un sou. Cette sous-estime d’elle-même est surtout dû a une famille bien particulière : un père photographe de mode et d’acteur, une mère mannequin et une sœur d’une beauté époustouflante. Elle est donc devenue le vilain petit canard de sa propre famille.
Joellen est pourtant une femme avec beaucoup de mordant, j’ai vraiment aimé ses échanges, parfois musclés, avec Cameron McGregor.

Cameron McGregor est un rugbyman très populaire en Écosse et partout dans le monde, pourtant, ça l’amuse de voir que sa voisine ne sait strictement rien de lui. Ce qui l’amuse encore plus est de se balader torse nu devant elle pour la faire rougir et pour qu’elle puisse admirer son corps. Au fur et à mesure de l’histoire, Cameron va se révéler être une personne adorable, très attentionnée et ultra protecteur. Petit bonus pour ce personnage : à chaque fois qu’il parlait, je l’imaginais avec la voix de Sam Heughan, alias Jamie Fraser dans Outlander. Ce qui était voulu de la part de l’auteur. Petit conseil : regardez Outlander en VO, vous baverez littéralement devant Jamie.

Melt For You est une jolie romance avec un dénouement un peu trop long à arriver, mais le roman est vraiment agréable à lire et on passe un excellent moment.

Merci à J.T. Geissinger et à InkSlingerPR pour ce service presse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.