Warrior Fight Club (t1) : Fighting for Everything

Titre : Fighting for Everything (VO)
Auteur(e) : Laura Kaye
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2018 (USA)
Lu en anglais
Note : 18/20 ❤

Résumé :
L’aimer est le plus gros combat de sa vie…
De retour chez lui après avoir été un Marine, Noah Cortez a un secret qu’il ne veut pas que sa plus ancienne amie, Kristina Moore, découvre. Cela le tue de devoir la repousser, spécialement lorsqu’il remarque à quel point elle est devenue sexy et confiante pendant son absence. Mais plein de colère et de combat, il n’est plus le même homme non plus. C’est pourquoi le Warrior Fight Club semble être une bonne idée.
Kristina aime enseigner, mais elle veut davantage de la vie. Elle veut Noah, le garçon pour qui elle avait des sentiments et a attendu le retour. Sauf que Noah est un homme maintenant, de façon à la fois si bonne et au combien troublante. Il n’empêche qu’elle veut celui qu’il est devenu, chaque centimètre endurcit par la guerre. Et lorsqu’ils arrêtent enfin de combattre leur attirance, c’est tout ce que Kristina n’avait jamais espérer avoir.
Mais Noah est secrètement en train de partir en vrille, et lorsqu’il craque, il menace ce que lui et Kristina ont trouvé. La fratrie du fight club l’aide à confronter ses démons, mais seul Noah peut convaincre la femme qu’il aime qu’il est enfin prêt à se battre pour tout.

Avis d’Ash :
Laura Kaye est de retour avec une toute nouvelle série qui lui ressemble tant et surtout avec un thème qui la fait découvrir au monde : les militaires et surtout leur retour dans la vie normale après avoir été blessé. J’étais vraiment toute excitée de lire l’histoire de Noah et de Kristina, surtout qu’il semblerait y avoir une touche de MMA dans le lot. Au final j’ai eu un coup de cœur pour cette histoire poignante qui a réussit à me tirer des larmes à plusieurs reprises et qui dépeint bien la difficulté des vétérans à reprendre le cours de leur vie alors que plus rien n’est pareil pour eux.

Noah était un Marine épanouie qui aimait ce qu’il faisait, il avait un but dans la vie, des frères de combat qu’il adorait, une meilleure amie à la maison toujours là pour le faire rire, puis un bombardement à tout changer pour lui. Blessé, détruit et psychologiquement instable, il ne sent plus à sa place, pas même avec sa famille et Kristina qui est une pièce si importante de sa vie. J’ai vraiment trouvé Noah touchant, il a beau être un véritable connard à repousser ceux qui l’aiment, il souffre et ne sait pas quoi faire pour s’en sortir. Il est à moitié sourd et aveugle, la colère est intenable et en plus il est attiré par sa meilleure amie, c’est tout simplement une bombe à retardement.

Kristina est une jeune femme douce et généreuse, avec un grand sens de l’humour et une loyauté à toute épreuve. Elle n’a pas eu une enfance facile avec un père schizophrène et paranoïaque, mais son amitié avec Noah (et sa famille) l’ont sauvé et permis de se trouver un but dans la vie. Maintenant professeur en collège, elle a prit confiance en elle et a hâte de revoir son meilleur ami qui semble faire profil bas depuis son retour au pays. Et pour cause, il a changé, mais elle aussi, tout comme ses sentiments pour lui… à moins qu’ils aient toujours été là mais totalement invisibles, même à ses yeux.

Les choses auraient pu être simple entre eux, ils sont amis depuis 20 ans malgré leur petite différence d’âge, ils ont toujours été là l’un pour l’autre. Mais ces années éloignés, ne voyant pas leur évolution, va leur tomber sur le coin du visage et leur faire ouvrir les yeux sur bien des choses. Noah se bat avec lui-même, ce qui ne l’empêche pas de voir la nouvelle Kris, être attiré par elle. Tout comme cette dernière qui fond pour le nouveau Noah, même brisé et instable. Leur romance est bien compliqué puisqu’ils se voilent la face, se mentent à eux-même à plusieurs niveaux et surtout il y a les problèmes psychologiques du vétéran.

Mais ce que j’ai aimé le plus dans ce livre, c’est probablement les changements opérés chez Noah, il va toucher le fond avant d’enfin se battre pour vivre et mériter son bonheur. C’était poignant et réaliste à la fois. On a vu les difficultés qu’il a à s’intégrer à nouveau dans la vie civile, les traitements et thérapies qu’il suit, les rechutes et au final la solution qu’il trouve pour sortir la tête de l’eau. On s’attache aux différents membres du WFC qui l’aide, des personnages haut en couleurs qui sont des héros qui se débattent continuellement. Une très belle réussite qui va au-delà de la romance, bien que l’amour soit une clé pour pouvoir s’en sortir.

Merci à Laura Kaye et InkSlingerPR pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.