The Rhythm of Rain

Titre : The Rhythm of Rain (VO)
Auteur(e) : C.L. Scholey
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romantic Suspens / Érotique
Parution : 2014 (USA)
Lu en anglais
Note : 11/20

Résumé :
Rain peut bouger sur un rythme doux et gentil. Rain peut bouger avec la furie de la tempête. Rapidement et stablement comme un battement de coeur, dansant à travers les rues dans les ténèbres de la nuit. Jaron aime le son de Rain dans une passion sauvage et furieuse. Telor désire les caresses de Rain alors que ça glisse sur son dos, calmant la chaleur de sa peau. Rain danse sur le rythme de sa propre chanson. Fidèle à son nom, Rain est un élément mystérieux. Cela entraînera deux amants dans une inondation de désespoir pendant que Rain danse pour sa vie.

Avis d’Ash :
Oui, je l’avoue que le résumé est assez troublant, il nous retourne de cerveau de façon qu’on ne sait plus vraiment de quoi sa parle, ni ce qu’on va lire… The Rhythm of Rain était une nouvelle vraiment particulière, il y a du potentiel, les personnages ont quelque chose d’intéressant mais malheureusement les choses n’étaient pas assez poussées ou bien de façon brouillonne. J’ai été déçue par cette lecture qui aurait pû être quelque chose de fort et d’intense.

Rain est une jeune femme brisée qui ne vit que pour la danse, tentant d’oublier un traumatisme du passé qui ne cesse de la hanter jour après jour, surtout les soirs de tempêtes. Elle tente tant bien que mal de survivre, elle vit de sa passion pour la danse et les soirs de tempête, elle bouge sous la pluie au rythme des battements de son cœur. Elle partage une relation mystérieuse avec son partenaire de danse alors qu’elle couche son voisin et ami d’enfance lorsqu’elle en pleine hystérie. Elle est assez étrange, naïve et refuse de faire face à son passé, tout autant qu’à son présent bien compliqué.

Telor a toujours était amoureux de Rain, il est là pour elle peu importe comment ou pourquoi. Il aimerait pouvoir l’aider, lui faire oublier son passé ou tout simplement le surmonter, mais Rain ne s’ouvre pas à lui, sauf dans leurs ébats sous la pluie. Jaron est immédiatement attiré par Rain et a l’impression de la connaitre. Il va tout faire pour se rapprocher d’elle, lui faire comprendre qu’ils sont fait l’un pour l’autre. Avec deux hommes imposants et sexys rien que pour elle, Rain a de quoi faire… Mais ce n’est pas ce qui lui pose le plus de problèmes, ses cauchemars, des souvenirs de son enfance refont surface et elle commence à perdre l’esprit.

Avec C.L. Scholey, c’est toujours très érotique et ça va droit au but, même avec du romantic suspens, elle ne tergiverse pas pendant dix ans. Et pourtant, il y a certaines choses qui ne fonctionnaient pas, et le triangle amoureux c’est vraiment pas possible, surtout la conclusion choisie par l’auteure. J’ai vraiment eu du mal avec Rain, bien que complexe et avec des particularités intéressantes chez elle, son manque de personnalité m’a plutôt gêné. Cela reste une lecture simple et plutôt sympathique dans le genre suspens et thriller érotique, dommage que ça ne va pas plus loin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.