Conséquences (t1) : Répercussions

Titre : Répercussions (VF)/ Aftermath (VO)
Auteur(e) : Cara Dee
Maison d’édition : Juno Publishing, collection M/M
Genre : New Adult / Romance / Contemporain / Érotique / M/M
Parution : 2018 (France) / 2013 (USA)
Note : 16/20

Résumé :
Austin Huntley et Cameron Nash sont comme le jour et la nuit. L’un est un homme de famille, travaille dans un beau bureau, conduit une voiture hors de prix et est satisfait de vivre ainsi. L’autre est un mécanicien asocial avec un sacré tempérament. Il y a des choses qui ne changent pas. D’autres le font définitivement. Après avoir survécu ensemble à un kidnapping de cinq mois, ils ont du mal à revenir à la normalité, tout en réalisant qu’ils sont bien plus attirés l’un par l’autre qu’ils n’auraient pu l’imaginer. — Je sais que je ne suis pas normal, mais putain, je ne suis pas stupide. — Définis normal, contra calmement Austin, rencontrant Cam sur le seuil. Et parce que tu n’es pas normal, tu es la seule personne au monde qui a du sens actuellement. Qu’est-ce que cela dit à mon sujet ?

Avis de Yuki :
Ce n’est pas le premier Cara Dee que je lis, mais c’est le premier à avoir une partie aussi sombre.
Austin et Cameron ont vécu l’enfer. Et encore, l’enfer aurait surement été plus doux. Un mois plus tard, ils se doivent de reprendre leurs vies en mains tout en surmontant leurs peurs et leurs traumatismes. Mais ce n’est pas facile, Cam qui a le syndrome d’Asperger n’arrive pas à se confier aux autres, même pas sa famille. Et Austin qui veut se confier à sa femme se retrouve face à un mur à chaque fois, Jade — sa femme — ne veut plus entendre parler de cette histoire et veut reprendre leur ancienne vie comme si rien ne s’était passé. Mais pour lui, c’est impossible.
Alors Austin ne peut compter que sur Cam et inversement. Ils vont l’un l’autre apprendre à surmonter leur traumatismes, apprendre à reprendre une vie normale et ils vont vite s’apercevoir qu’ils ne peuvent se reconstruire qu’en étant ensemble.

Honnêtement, cette histoire m’a vraiment plu. Je dois l’avouer, je n’ai absolument pas lu le résumé j’ai accepté de lire le livre en sachant que c’était un Cara Dee. Donc, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un univers bien sombre et dramatique ! Bon, l’autre que j’avais lu d’elle n’était pas rose bonbon et paillette, mais il n’était pas aussi sombre.
L’univers sombre de ce roman tient surtout des flashbacks. Avoir été enlevé, séquestré et torturé pendant autant de temps, ce n’est pas franchement funky et l’auteur ne se retient pas de relater un bon nombre de moments qu’ils ont vécu dans cette cage.
J’ai d’ailleurs bien apprécié que l’auteur n’épargne pas grand-chose. Même les choses les plus dégoutantes que l’on ne lit presque jamais sont un peu décrites dans ces flasbacks.

Austin et Cam sont les deux personnages principaux de ce roman. Austin a quarante ans, marié et complètement fou de sa fille de 10 ans Riley, il a une vie bien rangée et aime que tout soit sous contrôle.
Cam est un homme de trente-quatre ans qui préfère bricoler les voitures plutôt que parler aux autres. C’est un bi sexuel affirmé qui se refuse aux relations sérieuses, il ne veut pas être un poids à cause de sa maladie.
À leur retour à la vie « normale », Austin se rend compte qu’il n’est pas heureux dans son couple, mais qu’il reste avec sa femme pour être avec Riley. Cam, lui refuse tout contact physique et n’arrive plus à s’amuser.
Ils finissent tous les deux par se rendre compte que leur relation est plus forte qu’une simple amitié et qu’ils ont besoin l’un de l’autre, et pas seulement pour surmonter les traumatismes de ces cinq mois dans une cellule.

Répercussions est une très belle romance, un poil érotique, qui vous fendra le cœur à chaque flashback et qui vous mettra du baume au cœur en voyant ces protagonistes chercher à aller de l’avant.
Pour les descriptions érotiques, Cara Dee est plutôt habituée à décrire une ou deux scènes, puis aller dans la suggestion.
Le seul point négatif pour ce livre, c’est la traduction. Elle est beaucoup trop littérale au point de gâcher certains passages. Non, il ne faut pas toujours tout traduire, certains passages étaient beaucoup trop lourds, et aussi assez étranges, du fait de la traduction. Alors que parfois, la traduction était vraiment bonne.
Cara Dee est une auteure à connaitre, ne serait-ce qu’en lisant un livre. Vous ne serez pas déçus du voyage.

Merci à Juno Publishing pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.