Dark Kings (t9) : Smoke and Fire

Titre : Smoke and Fire (VO)
Auteur(e) : Donna Grant
Maison d’édition : St. Martin Press, collection Paperbacks (Inédit en France)
Genre : Romance paranormale
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 16/20

Résumé :
Voué à protéger
Métamorphe dragon et génie de l’informatique, Ryder est envoyé pour sauvegarder Glasgow après une attaque dévastatrice des Dark. Mais lorsque les souvenirs d’une affaire explosive lui reviennent, en chair et en os, Ryder ne peut s’empêcher de protéger la femme qui hante ses rêves. Même si ça veut dire se transformer en dragon, chose qu’il n’était pas supposé révéler…
Poussée au désir
Kinsey ne pourra jamais en avoir assez de Ryder. Chacun de ses touchés lui donnent envie d’en avoir davantage. Mais maintenant qu’elle l’a vu sous sa véritable forme, le monde de Kinsey est ébranlé jusqu’au noyau. Elle sait que rester et se sentir en vie, elle doit être avec Ryder. Mais la passion de Kinsey vaut-elle la peine de prendre le risque d’être en danger en faisant partir du monde sombre et sauvage de Ryder ?

Avis d’Ash :
Cela faisait un petit moment que je ne m’étais pas replonger dans l’univers des dragons de Donna Grant et une fois que j’ai commencé à lire Smoke and Fire, je me suis rendue compte que ça m’avait vraiment manqué ! Il y a tellement de révélations et de rebondissement à chaque tome qu’on ne sait plus ou donner de la tête, et on a surtout hâte de lire la suite. Concernant le couple mis en avant ici, bien que Kinsey soit une nouvelle venue, je m’attendais à ce que ce soit le tour de Ryder, surtout depuis l’attaque de Glasgow et j’ai été servie.

Ryder est un des dragons les plus stables parmi les Kings, un pour lequel Constantine n’a pas à s’inquiéter et surtout envers qui il a totalement confiance. Pourtant Ryder cache quelque chose d’énorme qui aurait pu changer bien des choses dans le passé, maintenant il doit en payer les conséquences. Ryder n’est pas tel qu’on aurait pu le croire, il est bien plus complexe que ce qu’il laisse penser. Il est partager vis-à-vis de ce que fait Constantine, ce qu’a vécu Ulrick et surtout ses sentiments pour Kinsey, des sentiments qui sont une faiblesse et le rende bien plus humain.

Kinsey est elle aussi un petit génie de l’informatique, Ryder l’avoue lui-même que sans ses avantages spécial dragon, elle serait meilleure que lui avec un clavier entre les mains. C’est ce point commun qui leur a permit de se rencontrer et vivre des mois magiques à Glasgow avant que Ryder disparaisse de la vie de Kinsey. Après ce jour-là, la jeune femme ne sera plus jamais la même, plus dure, moins souriante et surtout renfermée sur elle-même, ne faisant plus confiance à personne avec ses sentiments. Puis elle va découvrir la véritable nature de Ryder et tout va tragiquement changer pour elle, encore une fois à cause du dragon.

Ryder et Kinsey ont un très lourd passif doux-amère. Ils étaient heureux et amoureux, puis la réalité est revenu comme un coup de poing et a tout détruit au passage : leur confiance, leur relation et qui ils sont dans le fond. Alors quand Ryder a enfin une seconde chance avec elle, une opportunité de recoller les morceaux, il saute dessus et ne fait pas de quartier. L’attraction physique est toujours présente, il ne fait pas de doute qu’ils sont attirés l’un par l’autre, mais Kinsey s’est déjà brûler les ailes et elle ne veut pas remettre le couvert, alors Ryder a du travail sur la planche. Leur relation est pour le coup complexe, semée d’embûches et de malentendus, sans oublier des secrets et des trahisons.

Avec ce tome, Donna Grant fait énormément évoluer ses personnages et pas uniquement le couple principal. Oui, l’histoire de Ryder et Kinsley est central et impactant sur l’évolution de la série, mais c’est surtout ce qu’on découvre sur Constantine, Ulrick et Rhi qui m’ont le plus intéressé. Balladyn aussi nous donne de grosse information concernant ce qu’il se passe chez les Dark. Tout change à chaque chapitre, on ne sait plus vraiment qui est un allié ou un ennemi, tout est remis en perspective sans cesse et j’adore ça !

Merci à St. Martin Press pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.