Nate

Titre : Nate (VO)
Auteur(e) : Célia Aaron
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Dark Romance / Érotique
Parution : 2017 (USA)
Spin-off : Dark Protector
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
J’ai sauvé Sabrina d’un bain de sang de la mafia quand elle avait 13 ans. Faire le bien pour elle est devenu une priorité pour moi, même pendant que j’étais occupé comme nouveau chef du syndicat de Philadelphie.
Je l’ai envoyée dans l’un des meilleurs pensionnats et je l’ai gardée aussi loin que possible de ma vie. Ça a parfaitement fonctionné. Jusqu’ à ses 18 ans. Jusqu’ à ce qu’elle rentre à la maison. Jusqu’ à ce que je me rendis compte que la fille timide était partie et qu’ à sa place vivait une bouche intelligente, une imagination diabolique et un corps qui exigeait mon attention. Qui suis-je? Je suis F*cked. Ravi de vous rencontrer.

Avis de Jinxx :
Si vous avez lu la chronique de Ash sur le sujet (je vous ordonne d’aller lire la review sur Dark Protector, et ce , TOUT DE SUITE!!!!!), elle explique brièvement la présence d’un individu chelou loufoque digne d’un psychopathe qui aurait presque l’allure de Patrick Bateman dans American Psycho.

Bon ok, Nate n’est pas vraiment à se stade de vie mais quand on le connait, on commence à se poser quelques petites questions à son sujet. Sinon, à côté de cela, Nate est un personnage charismatique qui sait où il doit aller et là où il ne doit pas forcer. Forcer… oui et non… oui et non.. enfin plus que non que oui (sponsorisé par GuiHome vous détend 😀 ). Nate reste quand même maitre de lui malgré la présence de sa petite protégée… non je déconne, ça part en couille à chaque fois. Mais dans un sens, c’est aussi de la faute à la nénette ! Meuf, je sais que tu es en crush sur ton sauveur mais quand même !!!! Garde ton tsunami pour plus tard. Oui parce que quand bien même elle avait 18 ans, je la trouve un chouilla trop en chaleur vis-à-vis de Nate et c’est ce qui me fait le plus chier dans le récit.

Ceci étant dit, l’histoire ne tournait pas non plus autour d’eux (heureusement !), il y avait pas mal d’actions et quelques retrouvailles (vous avez lu la chronique d’Ash sur Dark Protector ? Non ? Mais qu’est e que vous foutez là ? ALLEZ LE LIRE BORDEL !!!).
Hormis tout cela, on reste dans une ambiance sombre avec plein de mafieux relou et chelou. Celia tente de nous montrer à quel point elle est dans le game de la Dark Romance, même si je dois reconnaitre que celui qui ma le plus perturbé reste The Bad Guy… oh mon dieu… * position PLS ON*
Je n’arrête pas de vous faire chier à lire l’avis d’Ash mais en vrai, vous n’avez pas vraiment besoin de le faire car Nate peut aisément se lire tout seul. xD

Merci à Celia Aaron pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s