La dame d’Aquitaine

Titre : La dame d’Aquitaine (VF)
Auteur(e) : Jaquie Béal
Maison d’édition : City Édition, collection Terre d’Histoires
Genre : Romance / Historique
Parution : 2016 (France)
Note : 19/20 ❤

Résumé :
Périgord, 1637. Altaïre de Claviérac est élevée dans une grande liberté, bien loin des règles de bienséance de la noblesse. Indépendante et farouche, elle monte à cheval comme un garçon, jure comme un homme d’armes, chante comme un troubadour et rêve d’épopées comme un chevalier… Mais l’Histoire est en marche. Les violences de la Fronde vont tout bouleverser et, à la mort de ses parents, Altaïre est forcée de quitter le monde de l’enfance pour se soumettre aux règles strictes qui régissent l’éducation des jeunes filles du siècle. Sous la tutelle d’un oncle auquel elle ne veut pas se soumettre, elle est envoyée au couvent. Mais bien vite, on nourrit d’autres projets pour elle et un mariage lui est imposé. Son destin paraît scellé, mais Altaïre ne renonce jamais : la liberté et le bonheur doivent se conquérir…

Avis de Lili :
Au tout début, j’étais très attirée par l’histoire, l’enfance d’Altaïre qui était d’une tristesse et de malheur, elle a eu toujours eu la force de surmonter les épreuves. Même si son langage, et parfois ses propos, me donnent envie de la taper, car à cette époque, la société demande d’être irréprochable.
L’arrivée de son oncle est très importante, un changement brutal au niveau de son éducation qui va prendre une tournure très importante dans sa vie.

Comme tout le monde, on a des doutes dans notre vie, et au moment où elle est au couvent, elle va trouver sa place. Ça me touche beaucoup car son oncle a trouvé sans le savoir un rôle dans lequel elle va se sentir bien.
Elle aura un moment dans sa vie où elle va devoir se marier et cet homme va encore plus changer sa vie. Avec l’amour et la douceur, la manière de lui faire comprendre ses erreurs, elle va grandir et changer son sentiment d’enfant.

Ce roman m’a beaucoup touché avec chaque personnage, ils avaient tous un rôle très touchant et attachant, chacun a une clé pour permettre d’avancer dans la vie, mais surtout pour notre cher Altaïre. Je suis très heureuse de l’avoir lu et je le conseille à tous de le lire et de passer du rire aux larmes, et de passer de bon moments agréables en leurs compagnies.

Si ça vous intéresse, le nouveau roman de Jaquie Béal vient récemment de sortir  sous l’intitulé de Le temps de l’insoumise.
Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.