Next Year in Havana

Titre : Next Year in Havana (VO)
Auteur(e) : Chanel Cleeton
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Historique / Contemporain
Parution : 2018 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Après la mort de sa grand-mère bien-aimée, une Cubaine américaine se rend à La Havane, où elle découvre ses racines et découvre un secret de famille caché depuis la révolution….
La Havane, 1958. Fille d’une baronne du sucre, Elisa Perez, âgée de dix-neuf ans, fait partie de la haute société cubaine, où elle est en grande partie à l’abri de l’insécurité politique croissante du pays – jusqu’ à ce qu’elle se lance dans une aventure clandestine avec un révolutionnaire passionné…
Miami, 2017. L’écrivaine indépendante Marisol Ferrera a grandi en écoutant des histoires romantiques de Cuba racontées par sa grand-mère Elisa, qui a dû fuir avec sa famille pendant la révolution. Le dernier souhait d’Elisa était que Marisol disperse ses cendres dans le pays de sa naissance.
Arrivé à La Havane, Marisol est confronté au contraste entre la beauté tropicale et intemporelle de Cuba et son climat politique périlleux. Quand l’histoire de sa famille se révèlera et que Marisol sera attirée par un homme avec ses propres secrets, elle aura besoin des leçons du passé de sa grand-mère pour l’aider à comprendre le vrai sens du courage.

Avis de Jinxx :
Chanel Cleeton m’a bien envouté avec son nouveau roman. Next Year in Havana est une pure merveille. Ok, la note laisse présager des défauts mais pas tant que ça.

L’histoire nous est racontée sur deux époques : l’une en 1958 et l’autre en 2017. Deux époques liées par un secret qui se dévoile au fur et à mesure que l’on avance dans le récit. Prenons le récit autrement, Marisol est femme qui réalise la dernière volonté de sa abuela (ouais, mon espagnol à l’air de tenir la route XD). De ce fait, elle va à Cuba et là… c’est le drame ! Bon ok, ce n’est pas vraiment un drame MAIIIIIIISSS on a failli frôler le drame. Vous savez quand vous avez une nana qui dit quelque chose et qu’en réalité ce n’est pas ça et que ça fini en combat de chignon… Ok, je raconte des conneries. Ceci dit, on a failli se retrouver face à un trio amoureux.

Que dire sur cette époque 2017 ? Ben, à part ce genre de délire, il n’y a rien de bien palpitant. C’est une histoire classique de souvenir et de rencontre amoureuse avec des convictions que chacun tente de maintenir au mieux. Par contre, ce qui est intéressant à voir, c’est que l’histoire de Marisol se rapproche, à quelques détails près, à celle de sa grand-mère Elisa.

Petite blague du jour : j’avais lu le résumé l’année dernière et du coup je l’avais complètement oublié jusqu’ici. Et tout au long de la lecture, je me pose des questions sur l’identité d’Elisa jusqu’à ce que la logique me dit d’aller voir de nouveau le résumé. Mystère résolu !!!! Bref tout ça pour dire que la vie d’Abuela était plus passionnante que sa petite fille. En même temps, ce n’est pas étonnant vu que c’est par elle que tout a commencé. Dans tous les cas, les choix d’abuela ont été plus que nécessaire.

Bref, Next Year in Havana porte bien son titre et franchement, c’est une petite douceur qui se savoure sous une couette au coin du feu. Chanel me montre une fois encore qu’elle a une plume adorable et envoutante. La fin du roman nous laisse une petite surprise qu’on s’y attendait pas spécialement. Vivement la suite !

Merci à Chanel Cleeton pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.