The Spellwork Syndicate (t1) : Deadly Sweet

Titre : Deadly Sweet (VO)
Auteur(e) : Lola Dodge
Maison d’édition : Ink Monster (Inédit en France)
Genre : Young Adult / Urban Fantasy
Parution : 2018 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Anise Wise aime trois choses : cuisiner, faire des potions et lire ses livres de charme dans un silence béat. Elle n’est peut-être pas la plus puissante des sorcières, mais l’enchantement est une compétence rare, et sa capacité à cuisiner avec magie est encore plus rare. Dommage que personne ne veuille de la sorcellerie sur son campus. Le rêve d’Anise de fréquenter une école de pâtisserie, mais son rêve s’écroule sous les lettres de refus.
Désespérée d’échapper à l’impasse de son avenir, Anise contacte le parent qu’elle n’est pas censée connaître. Grande tante Agatha possède la seule boulangerie magique aux États-Unis, et elle a soudainement besoin d’un nouvel apprenti. Anise est tellement excitée qu’elle part pour le Nouveau Mexique sans penser à demander ce qui est arrivé à la dernière apprentie.
Les sorcières locales de Taos sont régies par le syndicat des sorcières de Spellwork, mais comme les « accidents » se transforment en attaques contre la vie d’Anise, leurs promesses de la protéger sont de moins en moins rassurantes. Son garde du corps grincheux fait de son mieux, mais c’est difficile de riposter quand on ne connait pas son ennemi. Ou pourquoi elle est devenue leur cible.
Si Anise ne trouve pas et n’arrête pas celui qui veut sa mort, elle sera plus grillée qu’une crème brûlée.
Qui aurait cru que faire des gâteaux pouvait être si mortel ?

Avis de Jinxx :
Des gâteaux à perte de vue ! Voici ce que nous propose Lola Dodge dans cette série. Ok, ce n’est pas un livre de cuisine classique, mais il n’est pas loin de l’être (à un ou deux détails près).

Deadly Sweet porte bien son nom. Il est mortellement sucrée. On suit une sorcière du nom d’Anise (pas Sabrina mais gardez cette série en tête quand même). Elle a un don inné pour la pâtisserie dont elle aimerait en faire son métier. Malheureusement, comme tout début de carrière, elle se fait refouler. Pas facile… puis elle fini par trouver une solution auprès d’un des membres de sa famille : sa tante Agatha. Et c’est là que les embrouilles commencent…

Ben ouais, qui a dit qu’être apprentie pâtissière serait facile ? Personne ! Pas les gens qui veulent la tuer en l’empoissonnant. Non, non, non, ce n’est rien ça ! Ben ouais, ma nièce ! Anise va en voir des tartes et des tatins ! Et je vous parle même pas de l’organisation secrète des Spellwork – que je trouve bien chelou d’ailleurs…

Bref, Deadly Sweet est une histoire remplie de rebondissements, de coup de fouet (celui de la cuisine, non mais !), de crème chantilly et de sucrerie à vous donnez mal aux dents. L’avantage dans tout ça, c’est qu’il n’y avait pas de marshmallow à mettre dans la recette. Ouf ! Pour une fois qu’une romance n’est pas mise en avant. Le seule petit bémol est que c’était un chouilla prévisible. Ouais, l’attaque des méchants par exemple. Mais surtout… le syndicat Spellwork. Je ne sais pas trop quoi penser d’eux… c’est… spécial.

Lola Dodge m’a donné faim avec tout ces gâteaux et pâtisseries parfaitement bien réalisés. J’aimerais qu’elle crée d’autres cupcakes empoissonnés, en espérant qu’ils auront meilleur goût :p

Merci à Ink Monster pour ce service presse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.