Ice Planet Barbarians (t2) : Barbarian Alien

Titre : Barbarian Alien(VO)
Auteur(e) : Ruby Dixon
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Science-Fiction / Érotique
Parution : 2015 (USA)
Lu en anglais
Note : 15/20

Résumé :
Douze humaines ont été abandonnées sur une planète alien hivernale. Je suis l’une d’entre elle. Ouai, moi.
Afin de survivre, nous devons accepter un symbiote qui va retaper notre corps afin de survivre dans cet endroit brutal. J’aime l’appeler microbe. Et mon microbe est un enfoiré, parce qu’il pense aussi que je suis la compagne du plus grand et renfrogné des aliens du groupe.

Avis d’Ash :
Après un premier tome assez intéressant qui nous a introduit dans un univers haut en couleur et avec tout un tas de références que j’apprécie, j’ai enchaîné avec ce second opus. Bien que j’appréciais moins Liz que Kira dans le groupe d’humaine, c’est bel et bien elle qui a la parole cette fois et ça promet d’être explosif puisqu’elle n’a pas sa langue dans la poche. Et encore plus inflammable lorsqu’on sait que son compagne n’est autre que Raashosh, le taciturne du groupe qui prend la mouche un peu trop facilement.

Liz est le clown du groupe, celle qui dit plein de conneries et tente de toujours garder la face. Elle devient le second de Georgie involontairement mais après tout elle se définie comme étant sa meilleure amie (même si le choix est assez limité lol). De toutes les humaines, elle semble être la plus apte à survivre sur Not-Hoth puisqu’elle aime vivre dans les grands espaces et chasser, elle a un minimum de bases de survie aussi, en plus d’être débrouillarde. Cependant ses débuts avec Raashosh sont chaotique et elle ne pense qu’à s’enfuir.

Raashosh a immédiatement résonné lorsqu’il a posé ses yeux sur Liz, mais par peur de se faire rejeter, il s’est tû avant de la kidnapper et la forcer à accepter le symbiote. On peut dire qu’il ne part pas sur des bases saines pour avoir une relation solide avec elle, mais on ne peut pas lui en vouloir lorsqu’on découvre son passé et les blessures qu’il porte en lui. C’est un chasseur solitaire qui a du mal à s’intégrer et Liz devient rapidement son univers, sa raison de vivre.

Entre ces deux-là, ça colle immédiatement, même si Liz le nie et lui en veut pour lui avoir forcer la main à plusieurs reprises. Pourtant ils se ressemblent énormément les deux et ils vont s’en rendre compte lorsque Raashoosh va commencer à jouer franc jeu avec elle. Contrairement à Georgie et Vektal, ils ne passent pas par la case sexe tout de suite, bien qu’il y ait certaines interludes érotiques. Leurs sentiments mûrissent et ils apprennent à se connaitre avant qu’ils décident de former un couple (enfin c’est surtout Liz que ça concerne).

Dans ce livre, on découvre davantage de choses sur les aliens bleus, leur histoire et sur les symbiotes. Liz est un véritable bout en train et une machine à parlotte, assez contradictoire avec la personnalité de l’alie, mais ce qui les rend si mignon ensemble. D’ailleurs il m’a touché avec ses doutes et faiblesses. D’autres couples se sont apparemment formés, mais cela reste secondaire pour le moment et j’espère que l’auteure reviendra sur eux plus tard. En attendant, j’ai hâte de voir ce que Aehako va faire pour conquérir la triste Kira.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.