The Thing About Love

Titre : The Thing About Love (VO)
Auteur(e) : Kim Karr
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2018 (USA)
Spin-off : Come A Little Closer
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Toute cette histoire de stéthoscope et de blouse blanche, c’est pas trop mon délire.
Je préfère un homme avec une veine artistique. Qui travaille de 9h à 17h. Et je peux parfaitement m’en sortir sans un regard à moitié baissé d’une chambre à coucher. (Okay, c’est assez sexy)
Grand, sombre et magnifique ne change pas le fait qu’il soit arrogant, sûr de lui et malpoli.
Pas que je m’y intéresse, mais il a fait comprendre qu’il ne voulait rien avoir affaire avec une fille qui a du répondant comme moi, ce qui est la raison pour laquelle il a dit non.
Il s’avère que non n’était pas une option.
J’ai un petit mariage rapide à organiser et le Dr. Jake Kissinger n’a pas le choix. Il regarde notre situation comme s’il était bloqué avec moi, mais dans la réalité, je suis bloquée avec lui. Bloquée avec bouche boudeuse. Son long corps musclé. Et bloqué avec ces pantalons d’opération large et qui tombent bas. (Okay, alors cette histoire de docteur commence à m’intéresser)
Lorsque passer du temps ensemble se transforme en plus ce que ça devait être, je sais que je suis dans la merde.
Il n’est pas censé faire battre mon cœur.
Je ne suis pas censée le regarder à deux fois.
Et nous ne sommes pas supposés passer la nuit ensemble. (Okay, il a plus qu’une veine artistique en lui et d’autres endroits)
Tomber amoureuse de lui est définitivement une erreur.
Avoir voila le truc…
Jake est indisponible et il le sait.
Juste pas de la façon dont vous le pensez.
Je pense que vous ne pouvez pas avoir votre gâteau et le manger aussi.

Avis d’Ash :
Quel plaisir de retrouver Kim Karr avec une histoire plus drôle et légère, qui a pourtant quelques scènes sombres et poignantes. Cependant le rire l’emporte largement, ça et la sensualité. Quand au résumé peut-être assez trompeur je l’avoue… Jake est bel et bien un médecin, mais ce n’est pas ce qui fait l’essence de l’histoire ici, mais plutôt le mariage assez urgent que lui et Jules doivent mener à bien !

Juliette (mais elle préfère se faire appeler Jules) est une organisatrice de mariage au bout du gouffre. Le mariage de Rory est sa dernière chance pour sauver l’affaire familiale mais pas seulement ! C’est sa confiance en elle et ses capacités professionnelles qui sont aussi en jeu, jusqu’à ce que débarque le beau frère canon de la mariée : Jake. Bien qu’attirée par lui, les choses démarrent très mal entre eux (j’en rigole rien qu’en y repensant) et ils ne vont pas arrêter de se chercher des poux, même lorsque les choses iront beaucoup mieux entre eux.

Là où Juliette doute d’elle et prend peur facilement, Jake est sûr de lui et autoritaire, quitte à passer pour un con auprès des autres. Pourtant c’est un homme généreux qui est médecin par conviction, par envie d’aider autrui. Il est aussi très proche de sa famille et protecteur comme peu de personnes le sont, un peu trop peut-être. Je l’ai trouvé très sexy et attachant avec ses sourires en coin et ses failles, car il cache un secret qui le ronge de l’intérieur et le lie de façon assez inattendu à Juliette.

La romance a beau être au cœur de l’intrigue avec le mariage de Rory, l’amour est partout et toujours présent, cela n’empêche pas que la relation du couple part d’un mauvais pied. D’abord ennemi à cause d’un quiproquo et de l’impulsivité de Juliette, ils sont se rapprocher peu à peu et s’apprivoiser à travers une relation purement physique. Bien entendu, cela ne pouvait pas rester que du sexe, bien qu’excellent selon leurs dires, ils se ressemblent trop et partagent trop de choses en commun pour que cela reste superficiel et professionnel.

Kim Karr arrive toujours a touché la corde sensible quel que soit la voix qu’elle a décidé de donner à son roman. Le rire ou les ténèbres, il y a toujours un petit quelque chose de surprenant derrière qui nous atteint de façon juste, et cela même lorsque certaines choses sont prévisibles. J’ai beau avoir beaucoup aimé le couple de Jake et Juliette, d’autres personnages ont titillés mon intérêt les éclipsant parfois et je suis heureuse de savoir qu’ils auront eux aussi leurs propres histoires. The Thing About Love est une belle histoire d’amour qui prouve qu’on peut trouver son âme-sœur lorsqu’on s’y attend le moins.

Merci à Kim Karr et Social Butterfly pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s