Mine to Keep

Titre : Mine to Keep (VO)
Auteur(e) : Jenika Snow
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Science-fiction
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 15/20

Résumé :
Le monde qu’on a un jour connu a disparu. A sa place, la société des plus riche règne, et la population féminine est vendu au plus offrant.
Je suis plus primitif que la plupart, vivant en dehors des radars et survivant par moi-même. Je suis un solitaire, un homme qui a des besoins et des désirs, et je suis sur le point de faire quelque chose pour ça.
Je ne suis peut-être pas assez riche pour obtenir une femme pour moi, mais j’en aurais une tout de même.
Et quiconque tentera de m’arrêter verra quel genre d’homme je suis et jusqu’à où je suis prêt à aller pour réclamer ma femme.

Avis d’Ash :
J’ai lu plusieurs genre de la part de Jenika Snow mais c’est sa toute première dystopie sur laquelle je tombe et j’avoue que dans son ensemble, cela m’a bien plu. L’univers est assez sympathique et dans le fond ça reste du pur jus Jenika Snow avec des barbus sexys plein de testostérone qui recherchent une femme.

Otto est un loup solitaire qui a été élevé dans la montagne par ses parents, loin de la société pourrit qui régit le monde. Le seul contact qu’il a eut avec d’autres humains a résulté la mort de ses parents, mais il souhaite tout de même se trouver une femme, fonder une famille. Il est tacirtune au possible, pas le meilleur pour le relationnel, pourtant il est tendre et généreux avec Sansa dès l’instant où il a posé ses yeux sur elle.

Sansa a vécu cachée durant toute sa vie. Ses parents savaient que si on découvrait son existence, elle se retrouverait à être vendu aux enchères, mais la mort subite de ces derniers va la pousser à quitter la ville afin de survivre. Elle a beau avoir peur de presque tout, elle a beaucoup de ressources et du courage à revendre. Sa rencontre avec Otto va être une révélation pour elle, un véritable coup de foudre teinté d’espoir.

C’est donc une histoire de coup de foudre assez simple sur un fond de SF. Les femmes sont des objets vendus à tour de bras et la population est contrôlée à tout moment. Certaines personnes survivent comme Otto en se cachant dans des coins reculés, d’autre tentent de berner le pouvoir, mais dans la plupart des cas, les hommes sont devenus des barbares avares de sang, d’argent et de sexe. C’est pourquoi la relation entre ces deux-là s’apprécie que davantage, c’est tellement doux et pur, bien qu’érotique.

L’auteure a su titiller mon intérêt pour le coup ! Je suis juste déçue qu’elle se soit contenté d’en faire un oneshot et non une série, l’univers étant suffisamment riche et complexe pour donner quelque chose de bien. En dehors de ça, c’est une petite nouvelle hot qui se lit toute seule et rapidement. On passe un agréable moment de lecture et je ne peux que vous le recommander.

Merci à Jenika Snow et Ardent Prose pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.