Trust

Titre : Trust (VO)
Auteur(e) : Kylie Scott
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Young Adult / Romance / Contemporain
Parution : 2017 (Australie)
Lu en anglais
Note : 20/20 ❤

Résumé :
Quand on est jeune, on vit pas mal d’expériences : la première fois que l’on sèche les cours, la première fois que l’on tombe amoureux… la première fois qu’une personne met un flingue sur votre tempe.
Après avoir été otage lors d’un braquage d’une petite supérette locale, Edie, dix-sept ans, est brisée. Ne pouvant plus supporter les moqueries des autres dans son école privée, elle décide d’entrer dans le lycée public locale, elle croise la route de John. Le garçon qui a risqué sa vie pour la sauver. Alors qu’Edie commence un peu à se dévergonder, John lui commence à se calmer. Après avoir dealé de la drogue pendant des années avec son grand frère, il a décidé de se ranger, il va en cours, et pense à son avenir.
Un lien improbable va se créer entre eux, alors que John essaye d’éviter à Edie d’avoir trop de problèmes. Mais quand il décide de l’aider avec une autre expérience — perdre sa virginité — leur amitié se complique.
Mais entre temps, Edie et John se retrouvent de nouveau dans une situation dangereuse dont ils sont sortis vivant de justesse. Ils ont eu de la chance la première fois, mais cette fois-ci, ils ont quelque chose à perdre : eux.

Avis de Yuki :
Quand on m’annonce que Kylie Scott va sortir un nouveau livre, je fais comme avec Colleen Hoover ou Laurelin Paige, je ne lis pas le résumé, je dis oui tout de suite.
C’est donc sans rien connaitre du roman que j’ai commencé la lecture pour me prendre une claque monumentale.

Oubliez la Kylie Scott auteure de Stage Dive, voici une nouvelle auteure qui va vous en mettre plein la vue. Dans ce roman, l’auteure change de style d’écriture, d’ambiance et de personnage, même si on reconnait quand même la griffe de l’auteure et son humour, en lisant Trust vous entrez dans un monde sombre.
En plus d’avoir une part très sombre, ce roman nous parle de l’acceptation de soi. Le personnage d’Edie étant souvent moqué à cause de son physique. Mais surtout, ce roman nous pousse à vivre de nouvelles expériences.

Edie est une jeune femme assez introvertie au début. Elle vit dans son monde, n’a qu’une seule amie à cause des brimades au lycée, et vit avec seule avec sa mère. Mais quand elle sort de la prise d’otage, Edie va avoir envie de changer, elle ne veut plus être la gentille Edie qui se laisse insulter facilement sur son physique sans broncher. Elle comprend que la vie peut s’arrêter n’importe quand, et veut la vivre à fond. Edie est la narratrice de cette histoire, donc nous la suivons tout au long du roman, et c’est un personnage qu’on prend rapidement en sympathie.

John est le beau gosse du lycée, que tout le monde apprécie grâce à ses relations avec son frère et le fait qu’il puisse fournir facilement de la drogue pour les soirées. Mais c’est surtout un homme solitaire qui ne se laisse pas facilement approcher. Au début de l’histoire, après la prise d’otage,
il n’a qu’un seul ami, un joueur de basket extraverti, qui aime tout le monde. Mais quand Edie arrive au lycée, c’est la stupeur pour tous les élèves, John lui parle, alors qu’il ne parle jamais à personne.

Tout comme Edie, John a été traumatisé par cette prise d’otage, mais pas de la même façon. Lui a compris jusqu’où un accro de la drogue pouvait aller pour avoir une dose, John a donc décidé de se ranger et d’avoir une vie respectable. Mais quand il retrouve Edie, et qu’il comprend qu’elle a
décidé d’avoir un peu de folie dans son existence monotone, il décide de l’aider à s’amuser tout en s’assurant qu’il ne lui arrive rien.

Il m’a fallu moins d’une journée pour me lire ce roman tant il était prenant. Dès le premier chapitre, l’auteur vous ouvre les portes de cet univers et va droit au but, à tel point qu’il est impossible de lâcher l’histoire.
On passe facilement de la stupeur, aux larmes et aux fous rires. Kylie Scott nous emmène dans un univers sombre et violent tout en restant fidèle à sa légèreté et son humour.

Je me suis demandée avant de commencer la lecture, si l’auteure allait réussir à me plaire en changeant d’univers et en oubliant ses Stage Dive. Pari réussi, l’auteur a réussi à me subjuguer sans l’intervention de Mal, mais je dois aussi reconnaitre qu’un personnage dans ce roman est un peu comme le personnage de Mal. Mais je vous laisse découvrir tout par vous-même.
Trust est un très bon roman qui nous ouvre les yeux sur la fragilité de la vie et le fait qu’il faille vivre pleinement son existence sans avoir de regret.

Merci à Kylie Scott et InkSlingerPR pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s