The Darkest Sunrise Duet (t1) : The Darkest Sunrise

Titre : The Darkest Sunrise (VO)
Auteur(e) : Aly Martinez
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 19/20 ❤

Résumé :
Des aiguilles et des pierres briseront mes os, mais des mots ne me blesseront jamais.
Peu importe la personne qui a sortit cette phrase, c’est un menteur. Les mots sont souvent l’arme la plus aiguisée de toutes, déclenchant les émotions les plus puissantes que peuvent vivre un être humain.
« Vous êtes enceinte »
« C’est un garçon. »
« Vous avez besoin d’une transplantation de cœur. »
Des aiguilles et des pierres briseront mes os, mais des mots ne me blesseront jamais.
Mensonge.
Les syllabes et les lettres peuvent ne pas être tangibles, mais elles peuvent détruire toute votre vite bien plus rapidement qu’une balle sortant d’un pistolet.
Trois mots, c’est tout ce qu’il aura fallu pour éteindre le soleil de mon ciel.
« Il est partit. »
Pendant dix années, les ténèbres m’ont consumées.
A la fin, ceux sont cinq mots graveleux qui m’ont donné l’espoir d’un nouveau soleil.
« Bonjour. Je suis Porter Reese. »

Avis d’Ash :
Autant le dire tout de suite, j’ai pris une grosse claque avec ce livre même si je m’attendais à ce que certaines choses se déroulent ainsi. Je ne vais pas pouvoir dire grand chose sur l’intrigue ou même sur les personnages afin de ne pas vendre la mèche, car ce livre mérite qu’on s’y plonge en aveugle et qu’on savoure les angoissantes révélations les unes après les autres.

Charlotte Mills a vécu le pire lorsqu’elle était encore une femme en devenir, elle a vécu dans les ténèbres pendant dix années et même si elle a enfin trouvé sa lumière, elle a du mal à sortir de son univers sombre et sans émotions. Elle a beau être un médecin réputée, elle est incapable de s’approcher d’enfants. Elle a beau sauver des vies, elle ne peut pleinement vivre la sienne. C’est un personnage très complexe pour qui on a une très grande empathie.

Porter Reese est un père célibataire qui fait de son mieux afin d’élever ses enfants, tout en jonglant avec deux restaurant à succès. Mais les choses se compliquent pour lui lorsqu’il craignait le plus se produit et il s’enfonce de plus en plus dans les ténèbres, que seul ses enfants maintienne encore dans la lumière malgré lui. Puis il rencontre Charlotte et il ouvre les yeux, face à son passé, son présent et surtout son avenir, mais rien ne s’obtient sans sacrifice et il va rapidement le découvrir.

Rien qu’avec le résumé, on sait très bien qu’il va se passer quelque chose entre eux, qu’ils sont voués l’un à l’autre et que peut-être qu’ensemble dans les ténèbres ils vont pouvoir trouver la lumière. Leur relation est extrêmement compliquée, tout est contre eux mais ils tentent leur chance, tout en espérant que ça se finira entre eux. C’est ce qu’on souhaite d’ailleurs pour eux deux, d’être enfin heureux et vivre pleinement leurs vies.

Aly Martinez frappe fort avec ce livre qui très intense et plein d’émotions. Les ténèbres et la lumière sont au cœur de l’intrigue avec la rédemption, le pardon et la volonté d’avoir un avenir. Les différents personnages sont très complexes, tous ont un impact sur le couple principal et le final est juste le plus gros cliffhanger qui m’a été donné de lire jusqu’à présent. Vivement la conclusion de cette duologie qui s’annonce d’ores et déjà comme un must to read de 2017.

Merci à Aly Martinez et InkSlingerPR pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s