Memories from Yesterday (t1) : Forgetting You, Forgetting Me

Titre : Forgetting You, Forgetting Me (VO)
Auteur(e) : Monica James
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Mon nom est Lucy Tucker, et ma vie… elle était parfaite.
J’avais le job de rêve. J’avais la plus incroyable des familles et des amis. Ma maison, Whispering Willows, un ranch dans le Montana, était tout ce dont je pouvais rêver. Mon adorable fiancé, Samuel Stone, m’aimait inconditionnellement.
J’avais tout ce dont une fille pouvait rêver.
Mais un évènement dramatique a brisé ma vie parfaite. C’est inimaginable de penser à quel point de simples et ordinaires mots peuvent changer la vie de quelqu’un à jamais. Pour moi ces mots furent « Il y a eu un accident ».
Je pensais que Sam serait mon toujours, mais ce toujours disparu le jour où Saxon Stone, le frère jumeau identique de Sam, est revenu. Saxon est revenu dans le Montana afin d’aider Sam, cependant dès l’instant où il est entré dans ma vie, il a mis mon monde sens dessus dessous. Mais à travers le chaos, j’ai en quelque sorte trouvé la clarté, la clarté sur celle que je devais être.
Alors que le temps passe, que les saisons changent et que le feu commence à brûler, je me rend compte que Saxon est là pour une autre raison… il était là pour m’aider à me sauver moi-même.

Avis d’Ash :
J’avais rencontré Monica James à Bandol et à l’époque c’était sa série Something Like Normal qui m’intéressait puisque je ne suis pas fan de triangles amoureux. Mais voilà qu’elle a réussit à m’intriguer avec le résumé de Forgetting You, Forgetting Me tout en passant outre mes réticences. Au final, je ne regrette absolument pas d’avoir tenté ma chance avec ce roman et j’ai vraiment hâte de lire la second après un tel final !

Lucy a tout de la femme parfaite avec sa petite vie parfaite avant que tout vole en éclats. Mais la réalité est en fait tout autre ! On se rend compte bien rapidement que Lucy est assez fragile et qu’elle a l’habitude d’enjoliver la réalité. Tout ce qu’elle a obtenu, elle a travaillé dur pour cela et parfois elle se remet en question afin de savoir si c’est réellement ce qu’elle souhaite, et quoi qu’il arrive, elle est le genre de personne à se donner corps et âme dans ce qu’elle entreprend. C’est l’accident de Sam et le retour de Saxon qui vont jouer le rôle de déclencheur dans sa quête de remise en question. J’ai trouvé intéressant de la voir évoluer peu à peu, comme si elle murissait enfin et ouvrait ses ailes, et les différents extraits de son journal intime nous permettent de voir qu’elle est restée trop longtemps enfermée dans sa bulle utopique de sa relation avec Sam.

Sam semble être le fils parfait, le fiancé parfait, le mec parfait en toute somme. Toujours présent et volontaire à aider les autres, il a sacrifié son avenir pour Lucy qui semble aimer plus que tout au monde. Mais derrière une façade aussi lisse, on se doute bien qu’il se cache bien des choses et suite à l’accident on va les découvrir les unes après les autres. D’ailleurs, sa relation conflictuelle avec Saxon en est le premier indice. Saxon apparait d’office comme le rebelle, le « mauvais » jumeau, celui qui est égoïste et fait passer son bon vouloir avant tout. Mais tout comme pour Sam, il ne faut pas se fier aux apparences décrypter les différents indices qui se glissent peu à peu dans l’histoire. Personnellement, c’est mon personnage favori, le plus complexe et sombre de tous qui ne cesse de nous étonner.

La romance ici semble dès le départ être compliqué, ou du moins on la promesse qu’elle le sera avec un potentiel triangle. Sam et Lucy forment un couple uni depuis bien des années et qui ont surmontés bien des obstacles ensemble. Le plus beau jour de leur vie s’est transformé en véritable cauchemar et lorsque Lucy est sur le point de s’effondrer, Saxon revient dans leur vie. Les choses se compliquent, le cœur de la jeune femme balance mais elle est trop loyale pour trahir son amour, elle en souffre tout en grandissant.  Saxon est-il là pour tout faire capoter ? Pour aider pour frère ? Pour reformer une famille ? Bien des interrogations apparaissent au fur et à mesure de la lecture et tout est très bien ficelé.

Monica James m’aura étonné de bout en bout avec une facilité déconcertante dans son écriture. On enchaine les pages sans réellement s’en rendre compte, même en anglais, la lecture est très simple et fluide. On se met facilement à la place des personnages, on choisit sa « team » et on pleure avec Lucy. Mais ce qui m’a le plus sidéré, c’est sans contexte le final qui nous fait tout remettre à zéro, on voit tout d’un œil nouveau et on se pose pour le coup énormément de question sur tout le monde. Vivement la suite !

Merci à Monica James pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s