The Mercury Pack (t2) : Force of Temptation

Titre : Force of Temptation (VO)
Auteur(e) : Suzanne Wright
Maison d’édition : Montlake, collection Romance (Inédit en France)
Genre : Romance / BIT-LIT
Parution : 2016 (UK)
Lu en anglais
Note : 18/20 ❤

Résumé :
Harley Vincent est résigné à vivre sa vie dans le monde des humains. Bien sûr, être une métamorphe margay est la moitié de sa nature, mais la vie parmi les humains lui donne la liberté de se promener et faire ce qu’elle veut. C’était le cas jusqu’à ce que des extrémistes anti-métamorphes la cible, mettant sa vie en danger immédiat.
Lorsqu’une ancienne connaissance et coup d’un soir, Jesse Dalton, débarque en lui proposant la protection de sa meute, Harley hésite. Elle a beau avoir des sentiments pour Jesse qui vont au-delà de leur aventure d’un soir, mais la vie parmi les métamorphes veut dire qu’elle doit abandonner son indépendance face aux besoins de la meute. En plus la Meute du Mercure à ses propres menaces à faire face : un riche demi-métamorphe est déterminé à réclamer leur territoire à tous les prix.
Jesse, qui a perdu sa véritable compagne lorsqu’il était enfant, a voulu avoir Harley depuis leur première nuit ensemble, et il ne la laissera pas partir à nouveau. Ils ne sont peut-être pas destinés l’un à l’autre, mais il sait qu’elle lui appartient et qu’elle a sa place dans sa meute. Même s’il peut la convaincre de le rejoindre maintenant, pourra-t-il la convaincre de rester ?

Avis d’Ash :
Avec le temps, j’avais un peu perdu la passion des débuts de la Meute du Phénix parce que j’avais l’impression que la même chose se répéter à chaque tome. Même si c’est encore le cas ici avec un mâle alpha qui a du mal à lâcher prise, un ennemi dans l’ombre et une demoiselle pas si en détresse qui a du répondant, j’ai trouvé Force of Temptation se démarquait. Des petites innovations bien dosées sont présentes et c’est suffisant pour que ce soit un coup de coeur.

Jesse est un des hommes de mains de Nick, bien qu’à l’origine leur rencontre était assez ombrageuse. Il était un loup « solitaire » qui cherchait à venger sa sœur et qui par la suite à décider de faire allégeance envers l’alpha taciturne. Jesse se démarque néanmoins avec son sérieux, son intensité et ses relations sans avenir. Mais lorsqu’on découvre son passé avec la belle Harley, on comprend rapidement la raison des échecs de ses relations précédentes et ce n’est pas involontaire.

Harley est une métisse qui a grandit à la fois parmi les métamorphes et les humains. C’est un margay, un chat-tigre, un petit métamorphe facilement sous-estimé et pourtant redoutable ! Harley a d’ailleurs des liens avec le Mouvement, groupe de métamorphes qui chassent les extrémistes, puisque son père en serait le fondateur. Mais j’ai trouvé que Harley était surtout intéressante à cause de sa dualité entre l’humaine qu’elle a dû être et la métamorphe qu’elle est au fond. Il n’en reste pas moins que côté caractère, elle est comme les autres avec sa langue bien pendue et son attitude fonceuse.

Jesse et Harley se connaissant depuis bien longtemps et ayant surtout déjà couché ensemble quelques années auparavant, on sait d’office que les choses vont aller très vite. Jesse ne cache pas ses sentiments pour elle et surtout sa possessivité, pendant que Harley tait ses réels sentiments. Mais tout cela est dû à une bonne chose : Jesse a perdu son âme-sœur lorsqu’il était jeune et il ne veut plus perdre de temps, alors que la jeune femme ne veut pas être une remplaçante. Leur relation est du coup assez compliqué et va devoir surmonter bien des obstacles comme les on dits, les famille et leurs passés.

Pour les fans des séries avec des métamorphes, ils reconnaitront une troublante ressemblance avec le tome 10 de Psi-Changeling qui est l’histoire de Hawke et Sienna, l’histoire de la véritable âme-sœur décédée étant très similaire. Par contre, j’ai apprécié que l’univers de la série s’agrandisse une nouvelle fois avec une nouvelle race de métamorphe qui est développée et qu’on découvre ce que vaut réellement le Mouvement. J’ai aussi apprécié qu’on découvre la vie des sangs-mêlés et la dure vie qu’il existe dans beaucoup de meutes/clans.

Suzanne Wright signe un excellent second tome de cette série qui m’intéresse plus que la principale, c’est probablement dû au fait que j’ai une préférence pour les membres de la Meute du Mercure. D’ailleurs, Eli ressort du lot à cause de certaines de ses réactions et je me demande si la suite ne serait pas sur lui… Dans tous les cas, cette série a encore de beaux jours devant elle !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s