Les Chroniques de Ren (t1) : Prisonnier

Titre : Prisonnier (VF)
Auteur(e) : Faith Kean
Maison d’édition : MxM Bookmark, collection Imaginaire
Genre : Romance / Fantasy / M/M
Parution : 2015 (France)
Note : 20/20 ❤

Résumé :
Entre l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes. Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux… et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir. Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin. À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.

Avis de Tora :
Détrompez-vous si vous pensez qu’il s’agit d’une énième histoire vampirique classique, empli d’érotisme afin de combler celle-ci. Non, de la première à la dernière page, Faith Kean fait preuve d’originalité, nous attrapant, nous rendant nous-même prisonniers de l’intrigue.

Vous l’aurez compris sans doute par ces phrases, ce livre fut un véritable coup de coeur. Ayant entendu beaucoup de choses concernant celui-ci, je me devais de le découvrir. Certes, la couverture est sublime, et certes, il s’agit d’un pavé de plus de 600 pages, mais à aucun moment l’ennui s’installe. Dès la première ligne, on est plongé dans l’histoire de Ren, tragique puis fascinante. Ren, lycéen, pratique l’athlétisme. Cette vie bien tranquille va se bouleverser du jour au lendemain lorsqu’un soir d’étranges créatures le kidnappent. A ce moment-là, le lecteur est imprégné dans le rythme effréné de l’enlèvement. On suit avec horreur l’impuissance de Ren face à ses bourreaux. Et malgré sa résistance, rien y fait, il sera vendu au Maître des Jeux afin de tenir compagnie au prince.

Cela peut sembler ordinaire aux premiers abords, mais l’auteure nous captive d’entrée de jeu, faisant défilé les pages les unes après les autres, sans s’en rendre compte. La diversité et l’originalité sont les maîtres mots. Ren, a beau être jeune, sa force caractérielle et son courage ne faibliront jamais face à ce peuple qui le considère comme un moins que rien, surtout face à Ryhad. Dramatique, l’évolution de l’intrigue prend à chaque page un nouveau souffle avec la découverte de l’univers fantastique. Le lecteur le découvre avec Ren. Comme lui, notre vision de ce monde change, en nous présente un monde vampirique développé, riche en personnages aussi intéressant les uns que les autres, même les plus détestable, mais aussi riche en découvertes. Rapidement, on constate ces richesses qui ne dépérissent pas jusqu’à la fin de ce premier tome. Ce peuple, bourreau devient un soutien, une vie auquel Ren s’acclimate difficilement finissant par devenir peu à peu son peuple. Dans cet univers, se construit la relation de Ren et Ryhad, détestable puis profonde. Se considérant comme un ennemi pour l’un et une proie pour l’autre, ils vont s’ouvrir aux à priori pour être davantage qu’un passe-temps sexuel. Un statut que n’accepte pas Ren, essayant de retrouver sa liberté, impressionnant par la même occasion le prince. Cela est d’ailleurs l’une des choses qu’on apprécie, car leur relation se construit émotionnellement, et non physiquement.

En somme, un livre à mettre entre toutes les mains, qu’on ait déjà lu du M/M ou non ! L’univers ainsi que la relation entre Ren et Ryhad sont une grande fraicheur pour tout esprit gourmand d’originalité. Un premier tome convaincant, affirmant le talent d’une auteure qu’on ne risque pas d’oublier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s