Forging Forever

Titre : Forging Forever (VO)
Auteur(e) : Dani Wyatt
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain / Érotique
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 14/20

Résumé :
Sur la pointe des pieds dans une Foire de la Renaissance, Lela Marshall voit juste un petit aperçu d’à quel point forger peut être chaud. Même à 100 mètres, elle ne pourra jamais oublier ce genre de chaleur. Et ça vient d’entre ses jambes.
Miller Rhodes a un énorme problème. Il a rencontré la femme qu’il sait lui être destiné. Seulement, elle a disparue dans la foule et a emporté son cœur, ainsi que son avenir avec elle. Pour une fois, même le travail ne peut le distraire de ses pensées sur la façon dont ses lèvres sentaient sous le soleil de Juillet.
Un chiot qui mâchouille des chaussettes et une mère qui fourre son nez partout sont-ils la solution au problème de Miller ? Ce forgeur de couteaux travailleur trouvera-t-il sa douceur dans la fille qui a volé son cœur après un simple baiser ?

Avis d’Ash :
Forging Forever apparait d’office comme un pur produit Dani Wyatt avec un résumé qui dit tout, beaucoup d’intensité et un amour plus fort que tout. Mais c’était peut-être un peu trop intense, un peu trop prévisible afin de porter jusqu’au bout une histoire qui commençait si bien ! Car un forgeron et une éleveuse canin qui se rencontrent dans une foire de la Renaissance, c’était un sacré bon point de départ.

Lela a passé presque toute sa vie sur les routes avec son père après que sa mère les ait abandonné. Cela a fait d’elle un loup solitaire très indépendant qui sait gérer un bon nombre de responsabilités et qui sait ce qu’elle veut dans la vie. Elle a toujours rêvé d’élever et entrainer des chiens, ce qu’elle va enfin pouvoir faire et plus encore, enfin si le mystérieux forgeron qui l’a fait fondre quelques mois plus tôt n’a pas son mot à dire.

Miller fait un métier bien original, que certain dirait désuet ou bien classe, voir sexy : il est forgeron. C’est une superstar dans son milieu, peu de personnes créées des épées aussi magnifiques et demandées que les siennes. Mais cette homme un poil rude, taciturne et coupé du monde, a enfin rencontré la femme de sa vie, bien que leur rencontre n’est durée que 5 minutes. Incapable de l’oublier, il n’arrive pas à tourner la page sur cette chance loupée et un petit chiot pourrait bien lui en donner une seconde.

Leur histoire d’amour est pour le coup basique, c’est un coup de foudre puissant dans un décor enchanteur. Mais le destin va les séparer et continuer à leur envoyer des obstacles après leurs retrouvailles. C’est chaud, bouillant, sensuel et Miller se lâche totalement avec la jeune femme. Il se transforme en bête de sexe, un alpha très possessif et demandeur. Cependant leur relation reste équilibrée et sans réels problèmes, un peu trop stable rapidement à mon goût, allant à l’encontre de toute logique sur certains points.

Dani Wyatt est de retour avec une nouvelle qui est totalement telle qu’elle aime les écrire : courte, simple et qui va droit au but. Peut-être un peu trop d’ailleurs, il y a énormément de clichés et de raccourcis, de quoi nous faire perdre la tête et nous décevoir à la longue. Cela reste tout de même une petite lecture agréable à lire afin de s’évader quelques dizaines de minutes.

Merci à Dani Wyatt et Ardent Prose pour ce service presse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s