Ripple Effect (t2) : Ripple Effect: Episode 2

Titre : Ripple Effect: Episode 2 (VO)
Auteur(e) : Keri Lake
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Dark Romance / Érotique
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 18/20 ❤

Résumé :
Ripley
On m’appelle RIP.
Je suis un tueur. Un assassin. Un psychopathe.
Aux yeux des bonnes gens, je suis un monstre, né dans le péché et la dépravation.
Je veux la protéger, mais je ne suis pas quelqu’un de bien.
Je veux l’aimer, mais je ne ressens plus rien.
Je l’ai dans la peau cependant, et elle a réveillé quelque chose en moi.
Quelque chose pour quoi je pourrais tuer.
Je ne suis pas son sauveur, pas même proche. En fait, je pire que l’enfer qu’elle a déjà vécu.
Je suis sa vengeance. Œil pour œil comme on dit.
Et si elle n’est pas prudente, je la ruinerais.
Dylan
Pendant des mois, je l’ai surveillé.
J’ai fantasmé sur lui en tant que mon sauveur, mon amant. Mon ticket de sortie de l’enfer que je vis depuis ces six dernières années.
Je n’aurais jamais rêvé qu’il serait mon cauchemar.
Si j’avais su qui il était réellement, je ne serais jamais montée dans la voiture cette nuit-là, mais la vie est pleine de causes et effets.
Et parfois le choix offert n’est pas un choix du tout.
C’est le résultat de quelque chose déjà en marche, et on est à peine capable de survivre à l’effet d’entrainement.

Avis d’Ash :
Si je pensais que la première partie était intense, sombre et difficile à lire, que dire de la seconde ? On continue dans la même ambiance, bien que les choses se compliquent et deviennent encore plus tordues. On ne sait plus sur quel pied danser, qui est sincère, ce que veulent les personnages et surtout comment les choses vont se conclure. Certaines d’entre vous auront vu que le résumé est resté le même et c’est totalement voulu, sinon vous vous feriez totalement spoiler et gâcherait tout le piment de l’histoire.

On découvre de nouvelles choses sur Dylan, sur son enfance et l’Enfer dans lequel elle a vécu depuis bien des années. La lucidité est un état qui se paye au prix cher, surtout lorsqu’on souhaite garder des choses enfouies au loin. On voit aussi que derrière ses bravades et une maturité assez déplacée par une adolescente de 18 ans, elle a des fragilités importantes et qu’elle pourrait bien se briser à n’importe quel moment.

Dylan n’est pas la seule à se dévoiler, Rippley distille des bouts d’informations sur sa vie passée et présente, mais de façon bien plus cryptée. On suit sa vie de tueur à gages, la violence qui existe dans son univers et la façon dont il la savoure. Cependant, la présence de Dylan change tout pour lui, elle influe de façon minime pour le moment sur sa vie et ses choix, bien qu’on sente que ce poids deviendra plus important dans l’avenir proche.

La Dark Romance est présente depuis le premier épisode, on ressent l’attirance entre les deux protagonistes et que leur romance sera compliquée, si ce n’est malsaine, hors des sentiers battus. Les choses se confirme ici, avec certes de l’érotisme bien épicée et utilisé judicieusement, mais le sexe reste une arme, une façon d’obtenir ce qu’on veut par dessus tout. Reste à savoir si le sexe retrouvera une place plus saine dans le couple lorsqu’il en sera un.

Keri Lake m’étonne de plus en plus à chaque nouveau chapitre. Son intrigue est complexe, dure et crue à la fois, ce n’est clairement pas pour les âmes sensibles. Elle surprend à plusieurs reprises en faisant changer de direction son histoire et c’est d’autant plus jouissif qu’on reste dans le noir de bout en bout. J’adore le couple que forme Dylan et Rip et j’ai hâte de lire le troisième opus !

Merci à Keri Lake et Ardent Prose pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s