Raven Riders (t1) : Ride Hard

Titre : Ride Hard (VO)
Auteur(e) : Laura Kaye
Maison d’édition : Avon, collection Romance (Inédit en France)
Genre : Romantic Suspens / Contemporain
Parution : 2016 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
Fraternité. Club. Famille.
Ils vivent et roulent selon leurs propres règles.
Ils sont les Raven Riders…
Le Président des Raven Riders MC, Dare Kenyon roule à fond et place la loyauté au dessus de tout. Il ferait n’importe quoi pour protéger la fraternité des bikers, la seule famille qu’il a, aussi bien que pour ceux qui ne peuvent pas se défendre par eux-mêems. Alors lorsque la méfiante Haven Randall débarque sur le pas de la porte du club effrayée qu’elle soit pourchassée, Dare l’acceuille, promettant de la protéger et pousse pour apprendre les secrets qui assombrissent son joli sourire.
Haven a fuit des années d’abus aux mains de son criminel de père et suspecte toutes les promesses d’hommes, y comprit le sombre, sexy et bien trop intense leader des Raven. Mais alors qu’une puissante attraction nait entre eux, Dare repousse ses limites et la tente de vouloir des choses qu’elle ne pensait jamais pouvoir avoir.
La passé ne meurt jamais sans combattre, mais Dare Kenyon n’a jamais tourné le dos à combat auparavant…

Avis d’Ash :
Des bikers sexys qui défendent des gens dans le besoin ? Check. Des jeunes femmes en détresse qui grandissent et apprennent à prendre le taureau par les cornes ? Check. Une histoire haletante, épicée et bourrée d’action ? Recheck !! Que demandez de plus sérieusement ? Surtout que c’est lié à la série Hard Ink et que Laura Kaye est une auteure vraiment agréable à lire. Préparez-vous pour un rodéo de folie avec l’intense Dare et la douce Haven qui ne vont pas vous laisser insensibles !

Dare est le leader des Raven Riders, un groupe de bikers qui se démarque en essayant de venir en aide aux personnes et tente de rester hors des mauvais coups habituels de ce genre de groupes (drogues, armes et violences à tout va). A 37 ans, il a toujours connu cet univers assez violent mais au combien libérateur. Fils et petit-fils de bikers, il savait exactement ce qu’il attendait d’un MC et ce qu’il ne voulait absolument pas. Personnellement, il me fait plus penser à un militaire repentant qu’à un biker, mais soit. C’est un mâle alpha comme on les adore avec un côté protecteur au maximum et une tendresse inattendue. Son passé est assez dur, l’a marqué à jamais et explique sa volonté d’aider autrui et surtout pourquoi il est tant attiré par l’innocente Haven.

Haven a beau avoir à peine 22 ans, elle a vécu des choses que certaines personnes ne vivront jamais de leur vie. Elle a grandit bien trop vite, connaissant peu du monde extérieur et bien trop sur les criminels et la violence. Elle a fuit avant d’être forcé d’épouser un criminelle et elle préférait mourir que de rentrer chez elle. Il est assez intéressant de voir qu’elle a pu garder une grande part d’innocence, de douceur et de bienveillance en elle, surtout lorsqu’on découvre sa vie passée. Elle a beaucoup de problèmes, surtout un manque de confiance en soit et envers les autres qui la pousse à la solitude. Mais peu à peu elle va s’ouvrir aux autres et devenir la jeune femme qu’elle aurait dû devenir.

Il est donc pas très étonnant de les voir attirés l’un part l’autre, ils se reconnaissent, sentent qu’ils peuvent se faire confiance et peut-être se guérir l’un l’autre. Ils sont très similaires tous deux et pourtant ils ont décidés de régler leurs passés de façons assez différentes dans le fond. Ils ont une volonté commune de former une famille, trouver leur place, mais là où Dare a joué l’autruche et gardé des secrets, Haven s’est ouverte et a surmonté ses peurs. Mais cela n’aurait pas été possible sans leur relation naissante qui a bien des obstacles à surmonter. Que ce soit le danger imminent pesant sur Haven, leur différence d’âge et de statut, tout y passe. Mais heureusement que les scènes érotiques et parfois de tendresse allègent tout cela.

J’ai d’ailleurs apprécié de voir le déroulement de l’intrigue en plusieurs parties avec la découverte des personnages, leurs secrets et surtout l’identité de leurs ennemis. La romance a beau être centrale, elle est liée au suspens avec la fuite de Haven, les problèmes des Ravens après leur guerre avec les Church et les choix de différents personnages qui influent sur la conclusion. C’est dur par moment, il y a de la violence, des morts et de la tristesse, mais cela permet de remettre les choses en place : les Raven Riders sont un groupe de bikers, des criminels, bien qu’ils aident Haven et Cora.

Après avoir lu Ride Hard (et beaucoup apprécié ma lecture), j’en viens à regretter de ne pas avoir tenté ma chance avec Laura Kaye auparavant alors que j’ai certain de ses livres dans ma bibliothèque. Ce romantic suspens est vraiment maitrisé de bout en bout, nous surprenant à plusieurs reprises et surtout nous rendant addict ! On accroche aux différents personnages (on a bien sûr ses petits chouchous), tous sont intéressants et on veut en savoir davantage sur leurs histoires personnelles. J’espère sincèrement que Laura Kaye ne s’arrêtera pas à trois tomes et qu’on aura l’opportunité de suivre tout ce monde un petit moment.

Merci à Laura Kaye et InkSlingerPR pour ce service presse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s