Mastering Her Heart

Titre : Mastering Her Heart (VO)
Auteur(e) : Dani Wyatt
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Érotique
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 13/20

Résumé :
La nuit où Willow passe les portes de mon club privé, tout mon self-contrôle a disparu. Je suis connu sous le nom de Lord Tower, maître et propriétaire d’un établissement discret où les fantasmes deviennent réalité. Des années auparavant, lorsque le destin m’a amené Willow pour la première fois, elle était ma belle-fille. Elle m’appelait Daddy alors. Et elle le fera à nouveau si je le fais à ma façon.
Pendant la période que nous avons été séparés, elle est devenue encore plus magnifique. Ses courbes affriolantes se sont remplies. Son cœur m’appele. Et je l’aurais même si je dois frapper à la porte même de l’Enfer afin de la faire mienne. Que ce soit bien ou mal.

Avis d’Ash :
Mastering Her Heart apparait d’office comme un livre qui traite de thèmes assez tabous qui peuvent poser problème à certaines personnes. Pour ma part, bien que la différence d’âge ne me fasse ni chaud, ni froid, le fait qu’il était son beau-père auparavant et qu’il souhaite qu’elle l’appelle Daddy lorsqu’ils ont des relations sexuelles me gêne. Mais il en faut pour tous les goûts.

Willow est une jeune femme timorée complexée par son physique et dont la mère tyrannique avec de gros soucis émotionnels, a rendue assez introvertie. Pourtant, on sent bien qu’il y a de la force en elle et elle finit par se dévoiler au fil des pages, de part sa volonté de devenir indépendante, prendre soin de sa grand-mère, faire le métier de ses rêves et surtout enfin libre court à son désir ultime : avoir Pike pour elle, son ancien beau-père.

Pike est un quadra sexy en diable qui a eu le coup de foudre pour une jeune femme qui pourrait être sa fille. A vrai dire, sur les papiers, il a été son père pendant bien des années. Mais au fil des ans, son amour paternel s’est transformé en autre chose de très puissant, au point où il a dû partir et couper les ponts avec. Il a deux visages, celui public où il est un homme d’affaire à succès, et le privé où il est un Dom adulé de tous avec un club bien particulier et inédit, même dans le milieu, mais surtout il ne touche plus à aucune femme depuis des années. Une chose est certaine, c’est que c’est un homme de principes et loyal.

Pour le coup, on peut dire que la romance de ce couple est assez étrange et ne peut pas plaire à tout le monde. On ne peut pas nier leur relation filiale passée et qu’aux yeux de tous, cela sera très mal vu. Le lecteur par contre a des informations sur le mariage de Pike, l’enfance de Willow et bien des secrets qui au final résolvent ce soucis de tolérance. Mais cela ne m’a pas empêché d’avoir du mal avec toute cette histoire de « Daddy » au lit. Oui, c’est sexy. Oui, c’est remarquable que leur amour est duré aussi longtemps et puisse se concrétiser. Mais on aurait pu faire l’impasse sur le jeu du papounet et sa mignonne petite fille.

Cette nouvelle se lit bien et rapidement et en faisant abstraction de certains points, on peut savourer. On reconnait bien le style de Dani Wyatt avec la grande différence d’âge et le concept de l’amour tabou, en plus d’un certain travail sur le passé des personnages pour les rendre crédibles et touchant. Mais ce genre de romance n’est vraiment pas mon délire et ça se confirme définitivement.

Merci à Dani Wyatt et Ardent Prose pour ce service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s