Quelques minutes après minuit

quelquesminutesapresminuitTitre : Quelques minutes après minuit (VF) / A Monster Call (VO)
Auteur(e) : Patrick Ness
Maison d’édition : Gallimard, collection Jeunesse
Genre : Jeunesse / Fantastique
Parution : 2012 (France) / 2017 (France : réédition cinéma) / 2011 (USA)
Note : 20/20 ❤

Résumé :
Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

Avis de Jinxx :
Cela fait des années que je n’avais pas lu un livre qui me prend aux tripes.
Comment j’ai connu Quelques minutes après minuit ? En tombant par hasard sur le trailer du film du même nom. J’avais aimé (j’ai pas vu le film, trop pauvre) et du coup je me suis dit que je devais le lire et sincèrement, je l’ai dévoré en une nuit et j’ai fini par pleurer. Je ne regrette pas mon choix, c’était trop triste.

On suit la psychologie de Conor, un enfant qui vit mal la maladie de sa mère. On voit son évolution à travers une créature imaginaire. Un géant. Ce monstre dit qu’il est là pour lui et qu’il y a une finalité qui l’attend. On découvre tout ça à travers trois histoires. Trois histoires dont les fins n’ont rien de joyeuses.
Je ne vais pas entrer dans les détails concernant Conor car ça sera vous spoiler toute l’intrigue même si on suppose bien le sujet principal. Mais j’ai vraiment adoré la tournure de la chose, si bien qu’à la fin de ma lecture j’ai pleuré car ce que ce garçon a vécu et a réalisé à la fin de son périple, je l’ai aussi vécu mais j’ai mis plus de temps que lui à lâcher prise.
Patrick Ness à une écriture poignante, agréable à lire et saisissante.

La version que j’ai, c’est celle ou il y a des extraits du film avec des interviews exclusives et des croquis de la créatures. Il est juste magnifique ! Il y a plein de photos, plein de détails… Bref, je suis fan de cette version.

Je vous invite à le lire, à prendre conscience qu’il faut savoir savourer les moindres petits moment avec l’être aimé, à savoir dire… au revoir même si cela fait mal. En tout cas, j’ai pu dire dire aux êtres que j’aime que récemment alors que ça fait des années qu’ils nous ont quitté.
La mort n’est pas une fin, c’est le début d’une longue vie.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s