Rasputin’s Supernatural Dating Service

rasputinsTitre : Rasputin’s Supernatural Dating Service (VO)
Auteur(e) : David D. Hammons
Maison d’édition : Curiosity Quills Press (Inédit en France)
Genre : Urban Fantasy / Humour
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 15/20

Résumé :
Les monstres, les fantômes, les morts, les morts-vivants et les Frankensteins ne savent toujours pas s’ils sont déprimés parce qu’ils sont des abominations face à l’humanité ou c’est parce qu’ils vivent éternellement depuis qu’ils se sont posés, tous espèrent trouver l’amour au Rasputing’s Supernatural Dating Service !
Eli Kowalski a vu sa part de phénomène entant que Certificateur pour le Rasputing’s Supernatural Dating Service. C’est son boulot d’éliminer les vrais monstres des extravagants avec son rouge à lèvres noir. Lors d’une certification de routine, il rencontre la Tablette de Nicaea. Un puissant sorcier et autoproclamé «Activiste des droits des hommes» veut voler la tablette et l’utiliser pour tuer toutes les créatures surnaturelles afin que les «gentils» comme lui puissent avoir une meilleure chance avec les femmes. Eli doit s’unir avec une policière surnaturelle, l’ex-petite amie du sorcière, et de Raspoutine, constamment nu, pour sauver les créatures surnaturelles au nom de l’amour. Il va probablement s’excuser de la victoire de l’orgie de Raspoutine, malheureusement.

Avis de Jinxx :
C’est mon second David D. Hammons, enfin mon premier demi, car l’autre n’est pas terminé.
Rasputin’s Supernatural Dating Service ou RSDS est un organisme à but lucratif, style agence matrimoniale. Ben ouais, il n’y a pas que nous, humain, à avoir une agence matrimoniale. Les créatures aussi on besoin d’amour. Et Rasputin, le vrai de vrai, celui qui a buté les Roumanoff (NOOOOOO ANASTACIAAAAAAAAAAAA !!!!!!) a décidé de rendre tout ce petit monde avec le pouvoir de l’amour. Et attention, il ne faut pas l’appeler Raspustin, non non, monsieur veut qu’on l’appelle « LOVE MACHINE ». Comment dire…

En fait, je plains Eli (qui m’a fallu un peu de temps pour réaliser qu’il s’agit d’un mec). Il a du mal avec son boulot et ça empire avec son patron qui ne pense qu’au sexe. Non, non, pas le sexe mais on n’en est pas loin non plus. Alors Eli c’est celui qui subit à vrai dire. Il n’a rien demandé à personne et pourtant il se retrouve dans un beau merdier. Les personnages qui le secondent ne sont pas en reste : l’ex-petite amie du méchant, Meri, est une sorcière sympa MAIS avec un brin de folie qui est presque flippant. La fliquette Jackie est sympa, d’ailleurs c’est la seule qui a la tête sur les épaules. Après, tout ce beau petit monde rencontre pas mal de créatures comme le Frankenstein, une vampire, un maitre vaudou, une fée, un troll etc… Et tout ce petit monde est le résultat d’un merdier créer par un mec qui rage que sa copine, Meri la sorcière, l’ai plaqué.

Mon dieu… où va le monde ? Ben, droit vers le mur. Maxwell, qui est le méchant de l’histoire, enfin… méchant… c’est vite dit hein, est un incompris de la vie. Ce mec à beau parler mais personne ne prend en compte ses revendications. Normal qu’il passe pas la violence.
Et pour vous dire à quel point ce mec est ignoré et pas pris au sérieux : Eli lui a fait un strip-teaser sur un fond musical (et ce n’était pas pour le distraire) et Meri parle à une Jakie comme si de rien n’était alors qu’il menace tout un QG.

Bref, RSDS est sympa à lire, mais le soucis c’est qu’il y a pas mal de sigles… quoique non, les sigle sont là pour raccourcir les noms à rallonge. Dans son histoire, David a modifié le cours de l’histoire, ce que nous prenons comme acquis, ben ne l’est pas. Mais c’est marrant à suivre car ça résume parfaitement les théories farfelues qu’on entend parler.
En tout cas, j’ai passé un excellent moment avec ce roman. J’ai rit de la bêtise de chacun et j’ai vraiment apprécié chaque protagoniste.

Merci à Curiosity Quills pour ce service presse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s