The Forever Collection (t2) : When She’s Mine

forevercollection2Titre : When She’s Mine (VO)
Auteur(e) : Dani Wyatt
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain / Érotique
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 15/20

Résumé :
Allister Marshall n’est pas étranger aux sauvetages parfois nécessaire pour les employés chanceux du club qu’il gère. Mais le jour où il entre dans les sous-sols d’un donjon fermé et que ses yeux se posent sur la plus belle femme qu’il n’ait jamais vu, ce chevalier blanc est presque mis à genoux. Il est un homme en tout point, mais il a garder sa carte V en attente pour « l’élue » et maintenant qu’il l’a trouvé, rien ne se mettra entre eux.
Leah Morgan a grandit cachée par des richesses. Seule elle et sa sœur étaient enfermées jusqu’à ce qu’un changement d’évènements jette Leah dans un monde où elle est un agneau offerte en sacrifice à des lions prêts à agir. Lorsqu’Allister la sauve des griffes de ceux qui avaient juré de prendre soin d’elle, elle se retrouve aspirée par ce monstre d’homme qui est obsédé par l’idée d’être certain que le reste de sa vie sera remplie de joie et de quelques millions d’orgasmes.
Cet homme brute et vierge peut-il surmonter le manque de confiance envers tout le monde de la douce Leah ? Lorsque Leah disparaitra à nouveau, Allister se rendra compte jusqu’à où il est prêt à aller pour ramener à la maison ce qui lui appartient. Seulement, les forces qui essayent d’arracher Leah aux prémices du bonheur pourraient bien être plus que ne peut gérer Allister ?

Avis d’Ash :
Alors que le premier tome de la série ne m’avait pas tant convaincue que cela avec certains défauts qui auraient pu être évités, j’attendais la suite avec impatience puisqu’elle est sur le couple qui m’intrigue depuis le début : Allister et Leah. Deux personnages importants jusqu’à présent mais qui avaient gardé leur part de mystère. Mais que cela ne tienne, When She’s Mine est là et on a enfin les réponses à toutes nos questions !

Allister, tout comme son meilleur ami, est clairement différent des autres hommes puisqu’il a décidé de rester vierge jusqu’au jour il trouvera l’élue. C’est digne d’un comble puisqu’il est le patron de boîtes de striptease, mais soit ! Du coup, lorsqu’il pose ses yeux sur Leah, il sait que l’attente est finie, qu’il est temps de rattraper le temps perdu et de profiter de ses dons naturels pour le sexe. Sans blaguer, (bien que tout ce que je vienne de dire est vrai) Allister est un homme complexe qui m’intrigue depuis le début. Il est très intense et loyal au point de se sacrifier pour ceux qu’il aime, pile poil ce qu’il faut pour la belle et douce Leah.

Leah est la soeur de May qui était présente dans l’accident de voiture qui a coûté la vie de leurs parents des années plus tôt. Résultat, ses jambes ont été brisées et elle ne peut pas marcher sans le matériel adéquate, quand elle n’est pas obligée d’être en siège roulant. Elle a énormément de complexe de ce point de vue et son attachement à sa petite sœur rend difficile toute relation avec un homme, mais cela est loin d’arrêter son sauveur, le très sexy Allister. Peu à peu elle va s’ouvrir à l’homme, se dévoiler être légère et une véritable chatte en chaleur lorsqu’il s’agit de son homme. Mais elle doit pouvoir surmonter son manque de confiance envers presque tout le monde, afin d’être enfin heureuse et épanouie.

Leur romance est donc assez étrange et compliquée à la fois. Ils cachent aux personnes qui leur sont le plus chers, le fait qu’ils sont ensemble. Allister n’a pas tout dit à Leah, ce qui la pousse à douter de lui alors qu’elle cherche à avoir confiance en lui. Et quand au niveau sexuel, c’est la découverte des deux côtés, une découverte qui a des conséquences assez intéressantes il faut l’avouer. Malgré tout, on sent bien qu’Allister est sérieux et que Leah fait de son mieux afin de vivre sa vie au grand jour. Et c’est là bien entendu que l’auteure nous sort des trucs un peu tordus dans l’intrigue (qu’on voit venir pour certains d’entre eux) et qui pimentent cette histoire d’amour qui serait toute simple sans cela.

Pour ce qui est de la rapidité et du caractère des personnages, c’est du Dani Wyatt à 100%, on reconnait sa patte. Pourtant j’ai apprécié le fait qu’elle ait pris en compte les remarques qui lui avaient été faite pour le premier tome de la série et du coup on se retrouve avec quelque chose d’une meilleure qualité et surtout plus logique. Du coup, j’ai apprécié cette lecture, mais je me demande bien ce qu’elle va nous pondre pour la suite… Je ne vois absolument pas sur qui elle va lancer son dévolu pour la suite, si suite il y a !

Merci à Dani Wyatt et Ardent Prose pour ce service presse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s