Seraphina (t1) : Seraphina’s Awakening

seraphina1Titre : Seraphina’s Awakening (VO)
Auteur(e) : Sheena Hutchison
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : New Adult / Romance paranormale
Parution : 2013 (USA) / 2016 (réédition/USA)
Lu en anglais
Note : 13/20

Résumé :
Pour autant qu’elle se souvienne, Seraphina Cross a connu des visions qui la font se sentir différente. Ce ne fut qu’un instant, un accident, et sa vie changea à jamais.
Le lendemain, elle se réveille sans aucun souvenir des événements de la nuit passée, comme si elle était une autre personne, elle est forcée de s’adapter à certaines sensations qu’elle éprouve tout en essayant de reconstituer ce qui lui est exactement arrivé en cette nuit fatidique.
Sa vie étrange et trépidante ne semble pas avoir de sens jusqu’à ce qu’elle rencontre un bel inconnu. C’est alors seulement que le puzzle se mets en place. Ce à quoi elle ne s’attendait pas, ceux sont ces nouveaux pouvoirs qu’elle a développé, qui attirent toutes sortes d’attention non désirée.
Jetée dans un monde qu’elle n’aurait jamais vraiment cru exister, elle est forcée de chercher à savoir qui elle est, tout en restant hors de porté de l’ennemi assez longtemps pour comprendre ce qui doit être fait pour accomplir sa destinée.

Avis de Jinxx :
Je suis une fan de tout ce qui touche le paranormal, surtout des anges et des démons. Seraphina aurait pu entrer dans le panthéon de fangirl que je suis mais… non.
Pourquoi? Eh ben… je l’ai trouvé trop … trop plat. Il a du bon potentiel et tout mais j’ai l’impression que les personnages qui sont censé être important à l’histoire ne le sont pas finalement.

Seraphina est certes l’héroïne de l’histoire mais elle n’est pas seule à affronter le destin. Ok, elle est sympa, courageuse, téméraire, et a du caractère. Elle ne tombe pas si facilement amoureuse (d’ailleurs est-ce qu’il y a de l’amour ? Hmmm…. ). Voilà un personnage comme je les aime mais bon, on aurait dit une warrior qui affronte tout toute seule. Oui mais non.

Normalement, elle est censée être suivit par un ange gardien du nom de Nathanel. Ange qui est COMPLÉTEMENT EFFACE et quand je dis effacé, c’est que ce mec est vraiment un ange gardien : on le voit que si on a envie de le voir. Donc si on a pas envie, ben il disparait.

Mais bon, pour compenser ça, il y a Jack. Le mec dont on pensait qu’elle allait finir avec MAIS qu’au final elle en décidé autrement. Ce qui me dérange (et c’est surement ma faute) c’est qu’à un moment j’ai même pensé qu’il s’agissait de Nathanael MAAAAAIIISSS non, je me suis plantée en beauté. Et le pire c’est ce qu’il est vraiment… comment dire… c’est particulier (?!). Bref, plus on avance dans l’histoire plus on se pose des questions.

Seraphina Awakening est écrit sur deux niveaux : un niveau réel où l’on voit ce qu’elle fait dans la réalité et un niveau irréel, qui consiste à voir ce qu’elle fait dans ses rêves. Alors au début ça perturbe mais à la longue on s’y fait sauf que… j’aurai préféré voir plus d’action dans la réalité que dans le rêve. Ok, dans la réalité, elle découvre qui elle est et ce pourquoi elle est là (non c’est pas vrai pour celui-là XD), mais bon… à part deux trois coups bas des démons, il ne se passe franchement rien de palpitant.

Malgré tout, Sheena Hutchison à une écriture agréable à lire. Pas de complexité à la lecture donc ça va. Je vais quand même voir la suite de l’histoire et voir ce qui en est des perso.

Merci à Sheena Hutchison et à Xpresso Book Tour pour le service presse.

14434856_766085270201123_8105739801148969279_oChallenge New Adult 2017 : Jinxx (3/10)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s