Hard to Love (t1) : Wrecking Ball

hardtolove1Titre : Wrecking Ball (VO)
Auteur(e) : P. Dangelico
Maison d’édition : Auto-édition (Inédit en France)
Genre : Romance / Contemporain
Parution : 2017 (USA)
Lu en anglais
Note : 17/20

Résumé :
La vie de Cam DeSantis une pile chaude fumante. Comment pourriez-vous décrire autrement le fait de perdre votre mari, votre emploi et toute votre fortune d’un coup ? Les temps désespérés appellent des mesures désespérées, alors lorsque le salut apparait sous l’apparence d’un intolérable enfoiré, qui s’avère être le quaterback titulaire des NY Titans, elle n’a pas d’autre choix que d’accepter son offre de vivre chez lui en tant que gouvernante/prof pour son neveu de 8 ans. Maintenant tout ce qu’elle à faire, c’est de trouver un lieu sûr dans son esprit afin de cacher qu’elle ressent l’envie de lui mettre une droite… ce qui est souvent le cas.
Calvin Shaw n’a aucun intérêt pour les femmes. Attendez, attendez, laissez-moi rephraser ça. Il aime les femmes, il ne veut tout simplement rien avoir à faire avec elles. Pas depuis que sa femme, actuellement ex-femme, est tombée enceinte du mec avec qui elle le trompait. Le problème est… qu’il y en a une qui vit chez lui. Et il ne sait pas ce qui est pire, qu’il ait promis d’être civilisé, ou qu’il soit attiré par elle.

Avis d’Ash :
Ce livre est tout simplement génial ! Je n’ai presque rien à redire de Wrecking Ball, à part deux petites choses qui m’ont empêchés d’avoir un coup de cœur : le résumé laisse supposer qu’il y a deux points de vue, ce n’est pas le cas, on ne suit l’histoire que depuis le point de vue de Cam et le second problème aura été certaines décisions de Cam qui m’ont énervée. En dehors de ça, j’ai beaucoup aimé et je le recommande chaudement à tout le monde !

Cam, alias Camilla DeSantis, ex Blake, est une professeur des écoles passionnée par son travail. Malheureusement, à cause des tromperies de son époux, elle a tout perdu en même temps qu’il soit décédé. 3 ans après sa disparition, sa vie est toujours un chaos totale et elle continue à souffrir de tout cela. Le premier indice, en dehors de son impossibilité de trouver un emploi, est qu’elle est incapable de faire confiance à un homme. J’ai beaucoup apprécié son point de vue acéré avec un humour noir bienvenu. Elle n’est pas une fragile petite fleur, au contraire, elle est loin d’être naïve et prend souvent le taureau par les cornes. A part quelques fragilités qui la rendent plus touchantes, c’est surtout son incapacité d’être honnête avec elle-même qui m’a gêné par moments.

Calvin Shaw, ou bien Cal comme il aime qu’on l’appelle, n’a pas non plus été épargné par la vie et son mariage. Il a dû s’occuper de sa famille depuis très jeune, faisant que ses frères et sœurs, ainsi que son neveu, sont les seules choses qui l’intéressent en dehors du foot US. Il a beau être taciturne, brute de décoffrage et parfois effrayant, c’est avant tout un homme passionné et loyal envers les siens. Il faut gratter bien des boucliers avant de découvrir l’homme fantastique qu’il est en réalité, un homme avec bien des principes et tout le contraire de l’image qu’il renvoie. Sincèrement, Cal m’a totalement fait fondre, même dans les moments où il est un salaud qui mériterait une bonne claque.

De la complexité de leurs personnalités et surtout de leurs passés respectifs assez sombres et négatifs, leur relation est très mouvementée. Pour tout dire, les choses commencent vraiment très mal entre eux, Cam déteste tout simplement Cal et refuse d’être en sa présence, seul la nécessité d’aider Sam (le neveu de Cal) et son besoin d’argent, la poussent à accepter son offre. On va passer du coup de la haine à l’amour grâce à une attirance physique indéniable et un tatônement quotidien. De plus, sans Sam, ils n’auraient clairement jamais fini ensemble, car leurs comportements avec le petit garçon est ce qui dévoilent leurs véritables caractères.

J’ai aussi apprécié que l’auteure mettent en avant de nombreux personnages secondaires comme les parents de Cam et le fameux petit Sam. C’est trois là montrent l’importance de la famille pour le couple. Bien que des personnages très secondaires, ils sont très développés. Et les choses sont poussées bien plus loin avec Amber et Ethan, ainsi que Harper dans une moindre mesure, qu’on se doute très bien qu’on les reverra par la suite en tant que protagonistes. Ils ont tous un impact sur l’évolution de la relation qu’il y a entre Cam et Cal, que ce soit positivement ou bien négativement.

Mensonge, tromperie, infidélité, non-dit, drogue et célébrité, tout ces thèmes sont abordés ici et de façon très juste. On voit bien les racines de l’auteure quand à la vie de Cam, mais on sent aussi ses passions pour le sport et les enfants, tout est bien mis en place et parfaitement manipulé. Son style est assez simple mais plein d’action, avec de la sensualité mêlée à du rire, on ne s’ennuie pas un seul instant, au contraire, on est totalement incapable de stopper notre lecture. Je ne peux que conseiller de lire Wrecking Ball et maintenant je n’ai qu’une seule hâte, lire la suite !

Merci à P. Dangelico et InkSlingerPR pour ce service presse !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s